image_pdfimage_print

Bonjour bonjour !

Aujourd’hui un plat original iranien, du poulet cuit longuement à feu doux dans une sauce aux noix et à la grenade (khoresh-e fesenjan ba jujeh).

Je l’ai goûté pour la première fois dans un restaurant iranien à Paris courageusement, en pensant ne pas trop aimer…et j’ai adoré !! D’ailleurs c’est un super restaurant que je vous recommande, le Safran, à Montrouge.

La mélasse de grenade est une sorte de liquide sirupeux acide, qui réveille bien les papilles. On peut donc ajuster cette sauce en rajoutant du sucre ou de la mélasse selon ses goûts, sachant que servir ce plat avec du riz va aider à atténuer l’acidité :) (sur ma photo, il n’y a que le ragoût, pas l’accompagnement, j’ai fait ce que j’ai pu pour rendre ce plat appétissant hihi)

J’ai trouvé la recette sur ce joli site, mais je vous mets les quantités que j’ai adaptées à mon palais trop sensible à l’acidité ;)

Pour 2 personnes il vous faudra

  • 2 cuisses de poulet
  • 100g de cerneaux de noix
  • 25 ml de mélasse de grenade diluée dans 200ml d’eau
  • 1 cc cannelle,
  • 1/2 cc safran dilué dans une CS d’eau,
  • 1 oignon,
  • 2 CS rases de sucre
  • Sel, poivre
  • Des grains de grenade fraiche pour la déco (facultatif)
  • Dans le ragoût, vous pouvez rajouter du potiron, ou du coing, ou des aubergines
  1. Dans une cocotte, faites dorer vos cuisse de poulet et l’oignon émincés dans de l’huile d’olive, et assaisonnez
  2. Dans un mixeur, mixez les cerneaux de noix , puis ajoutez la mélasse diluée, la cannelle et le safran , et mixez à nouveau pour obtenir une pâte crémeuse (moi j’avais tout mixé en même temps, sans réduire les noix en poudre auparavant, et c’était pas top…donc votre plat sera plus joli ;))
  3. Ajoutez cette pâte au poulet puis mélangez doucement. Si vous trouvez la sauce trop acide
  4. Dans la cocotte, ajoutez cette pâte au poulet en mélangeant doucement, puis ajoutez le sucre en poudre.
  5. Couvrez et laissez mijoter sur feu doux pendant une heure à une heure et demie, en veillant à ce que ça n’accroche pas. Si la sauce s’épaissit trop, rajoutez un peu d’eau tiède (il faut que ce soit assez épais, mais assez liquide pour qu’on puisse la mélanger au riz)
  6. Goûtez votre sauce, le mélange doit être aigre-doux. Ajustez à votre convenance en rajoutant soit du sucre si c’est trop acide, soit de la mélasse si c’est trop doux. N’oubliez pas que vous allez servir ce plat avec un accompagnement plus neutre, qui va neutraliser l’acidité
  7. Servez avec du riz et décorez avec des grains de grenade