Coucou ! :)

J‘espère que tout va bien ? Moi, à un mois du concours, je n’en peux plus de stress, mais bon :P Après, quel délice, du temps libre sans aucune culpabilité, chose que je n’ai pas connu depuis 6 ans ;)

Je m’intéresse de plus en plus à la cuisine végétalienne, pas du tout par intolérance ou même amour des animaux (même si je les aime hein!), d’ailleurs je ne remplace jamais le lait normal par du lait de soja, mais par admiration des recettes faites avec des ingrédients non usuels (pour moi) et qui pourtant à la fin sont bluffantes !! Moi ça me passionne qu’avec quelques dattes par ci, quelques noix par là, du tofu soyeux…on obtienne un cheesecake (là j’invente hihi)

Bref, quand j’ai vu cette recette de pâte à tartiner aux haricots rouges (?!!), j’ai tout de suite voulu essayer ! Ca tombait bien, j’avais un brunch à préparer, pas du tout le temps de refaire ma pâte à tartiner trooop troop bonne de Michalak, et aucune envie d’acheter du Nutella. En plus, ça me permettait d’avoir plein de testeurs volontaires (à qui je n’ai bien sûr pas dit qu’il y avait des haricots rouges :p) qui n’y ont vu que du feu !

J’ai au départ réalisé la recette originale, et rien qu’à la première étape haricots rouges – pâte de noisettes, j’étais BLUFFEE !! Un pur goût de noisettes, avec une texture crémeuse… L’ajout des dattes, puis du cacao, a tout gâché pour moi, ça couvrait totalement le goût de la noisette. Alors j’ai tout recommencé, et je vous livre MA version, qui ne ressemble plus trop à l’originale (et est un peu moins sage…;) )

Bien sûr, quand on compare à la pâte à tartiner de Michalak, c’est vraiment différent. Mais celle ci est 3 fois plus saine, a une texture beaucoup plus crémeuse, est très rapide à réaliser, et elle est surtout vraiment très bonne, les haricots rouges étant indétectables !! Et en plus, comme j’ai tout modifié, il n’y a plus d’ingrédients bizarres à se procurer ;)

Je vous conseille vraiment de tester, ne serait-ce que par curiosité :)

Il vous faudra pour un petit pot à confiture (pour un pot normal, doublez les doses)

  • 50g de noisettes de qualité, torréfiées (moi j’ai acheté des noisettes du Piémont déjà torréfiées à la biocoop, un pur délice)
  • 125g haricots rouges (normaux, en boite de conserve pour moi. La vraie recette préconisait des azukis, je ne sais pas si ça fait une différence?)
  • 30g de caramel liquide (si vous n’avez pas de caramel tout prêt, voici comment faire du caramel liquide avec juste un peu d’eau, de vinaigre et de sucre (je vous conseille d’en faire plus que les 30g requis, vous en aurez pour une prochaine recette ;) )
  • Une lichette de lait
  • 25g de chocolat au lait ou noir ou pralinoise selon votre goût
  1. Si vos noisettes ne sont pas torréfiées, torréfiez-les comme expliqué dans cet article
  2. Mixez les noisettes torréfiées refroidies jusqu’à ce qu’elles forment une pâte assez liquide (au débout vous obtiendrez des petits morceaux, puis une pâte granuleuse, puis l’huile s’extrait enfin. Cela doit prendre 5 minutes en tout, en plusieurs fois, pour que le mixeur ne surchauffe pas)
  3. Rajoutez les haricots rouges (avec un petit peu de jus c’est pas grave), puis mixez à nouveau. Faites moi plaisir, goûtez à ce stade là, c’est déjà super pour ceux qui aiment les noisettes. Moi j’ai continué car je n’étais pas sûre que l’aspect rosâtre passe auprès de mes convives hihi
  4. Ajoutez les 30g de caramel liquide, le chocolat fondu , et mixez à nouveau
  5. Rajoutez du lait jusqu’à obtenir la consistance désirée (vraiment pas beaucoup pour moi)
  6. Et voilàààà !!

L’avantage de faire votre propre pâte à tartiner, c’est que vous êtes libres de modifier des ingrédients !! Vous pouvez utiliser le chocolat de votre choix, en mettre un peu plus ou rajouter du cacao en poudre, vous pouvez rajouter une mini pincée de sel qui relèvera le goût…

Et surtout si vous testez, donnez-m’en des nouvelles ! :)