image_pdfimage_print

Coucou les ami(e)s !

Comment allez-vous ? 

Je me demande toujours ce que ça veut dire, bien cuisiner. C’est facile de suivre une recette, non ?

Finalement, je pense que ce qui différencie quelqu’un qui cuisine beaucoup de quelqu’un qui ne cuisine pas , c’est justement, de savoir ne pas suivre une recette à la lettre (quand une pâte est trop molle, trop épaisse, quand le gâteau n’est pas cuit alors que selon la recette la cuisson doit être de 50 min…) , savoir ce qu’on peut se permettre d’adapter ou pas dans une recette, ce qu’on peut remplacer et par quoi le remplacer , savoir rattraper une bourde…

Et surtout, improviser des recettes. Avoir des restes dans les placards et imaginer comment les assembler. J’ose de plus en plus et j’adore :)

C’est ce qui s’est passé pour cette recette : j’avais du granola maison bien trop diabolique que je grignotais à longueur de journée et que je voulais donc faire disparaître :p. J’avais aussi un reste de caramel au beurre salé de ma super amie Marie que je voulais arrêter de manger à la petite cuillère, et du fromage blanc.

En plus, je voulais participer à mon premier KKVKVK sur le thème de la pomme, organisé par cuisinetcigares (blog très joli que j’ai découvert grâce à ça)

SONY DSC

Donc, je récapitule : j’avais du granola et du caramel au beurre salé dont je devais me débarrasser pour arrêter de grignoter, du fromage blanc, des pommes à utiliser.. Et je voulais quelque chose d’assez sain (tout est relatif, moins sain qu’une poêlée de légumes, mais faut pas pousser :D)

J’ai beaucoup aimé, comme quoi ça a du bon d’improviser ;)

Je vous livre donc la recette pour 2 entremets individuels

  • 2 pommes (des Chanteclerc, ce sont mes préférées!)
  • 50g de granola maison + 1 CS miel ou caramel
  • Caramel beurre salé (facultatif)
  • 130g fromage blanc (allégé possible)
  • 1 feuille de gélatine
  • 1 blanc d’oeuf (à température ambiante)
  • Du sucre
  • Mettez à tremper votre feuille de gélatine dans de l’eau froide
  • Epluchez et épépinez vos pommes, puis coupez-lez en lamelles assez fines ou en dés.
  • Faites chauffer une poêle sur feu moyen puis faites revenir vos pommes dans un peu d’huile ou de beurre. Lorsqu’elles sont dorées, ajoutez 2 CS de sauce caramel au beurre salé, ou 2 CS de sucre
  • Laissez cuire jusqu’à ce que les pommes soient fondantes et caramélisées, puis réservez hors du feu.
  • Mélangez votre granola dans un petit bol avec un peu de miel liquide ou de caramel (juste pour que le granola s’agglomère, je n’avais pas envie de mettre de beurre), puis répartissez-le au fond de deux cercles à entremet (posés sur une assiette ou un plat pour pouvoir les mettre au frigo après)
  • Déposez vos pommes sur la base de granola. Pour encore plus de gourmandise, vous pouvez recouvrir les pommes d’un peu de caramel au beurre salé (car le goût disparaît à la cuisson lorsqu’on caramélise les pommes avec)
  • Pour la mousse, mélangez votre fromage blanc avec du sucre (au goût) et/ou de l’extrait de vanille ou du caramel … Bref, quelque chose qui sucre :)
  • Faites chauffer un minuscule fond d’eau ou de lait au micro-ondes, essorez la feuille de gélatine ramollie et faites la fondre dans le fond d’eau (vraiment peu, je répète). Incorporez la au fromage blanc
  • Battez votre blanc d’oeuf en neige avec une pincée de sel, puis incorporez le délicatement à l’aide d’une maryse à la préparation de fromage blanc
  • Versez cette préparation dans les cercles à entremet sur les pommes, puis réservez au frais pendant au moins quelques heures
  • Vous pouvez verser sur votre entremet au moment de servir un coulis, le mien était à base de beurre de cacahuètes mélangé à du lait, miam miam !

Entremet pommes