Bonjour ! Aujourd’hui je vous mets une recette de pain maison trop trop bon ;) Oui parce que bon, je vous ai déjà parlé des méfaits du pain blanc, qui contient peu de vitamines et qui est assimilé comme un sucre rapide. Alors je me suis mise à essayer le pain de seigle, le pain complet, mais leur goût varie énormément d’une boulangerie à l’autre, et leur prix est un peu élevé, alors j’ai voulu essayer de le faire moi-même :)

A force de faire du pain, j’ai appris à apprivoiser un peu la pâte, je sais à quel point il faut qu’elle soit molle ou non selon qu’on veuille la mie alvéolée ou pas. J’ai fait un premier essai avec une pâte très hydratée, mais quelque chose clochait.

Je me suis rendue compte que les pains complets sont en général compacts, avec une mie bien dense, et que c’est ce que je recherchais. Donc j’ai mis moins d’eau, bref je vous mets la recette;) N’hésitez pas, la satisfaction d’avoir un pain maison, le goût irrésistible quand il sort du four et qu’il est chaud :D.. Avec ex-chéri et moi, il ne faisait pas long feu ;)

Il vous faudra pour un beau pain

  • 250g de farine semi-complète T110
  • 160 ml d’eau tiède
  • 1 sachet de levure boulangère déshydratée
  • 5-6g de sel
  • 1 cc de sucre

 

  1. Dans le bol de votre robot, versez la farine et la levure, mélangez avec une cuillère en bois.
  2. Versez l’eau tiède, le sel et le sucre, puis lancez le pétrissage à puissance 2, jusqu’à ce que ça forme une jolie boule homogène, qui se détache des parois du bol. Vous pouvez ajuster l’eau ou la farine pour obtenir la consistance voulue (si vous voyez que c’est vraiment trop compact, ajoutez un tout petit peu d’eau – ça va très très vite, il faut ajouter 2 gouttes par 2 gouttes!) et idem, si votre pâte est trop collante, trop liquide, ajoutez un peu de farine
  3. Mettez votre boule de pâte dans un récipient huilé, couvrez et laissez monter à 20-25°C pendant 1h (si il fait trop froid, il reste la solution du four au niveau le plus bas, mais alors ça peut durer moins longtemps)
  4. Une fois que ça a doublé de volume, versez la pâte sur un plan de travail fariné, dégazez la (pétrissez pour en enlever les bulles d’air) et formez un rectangle (ou une boule, enfin la forme que vous souhaitez pour votre pain) que vous poserez sur la plaque de votre four recouverte d’un papier sulfurisé Moi, pour ne pas que le pâton s’étale et soit plat après cuisson, je relève les bords du papier sulfurisé de chaque côté du pain, de façon à ce qu’il soit protégé, et je glisse le long de chaque côté une bouteille remplie, ou une mini-cocotte…Comme ça le pain gonfle en hauteur, et non en largeur ! J’ai une préférence pour quelque chose allant au four, un moule à cake… comme ça je peux le mettre dans le four et je suis sûre aussi que ça ne s’étale pas pendant la cuisson
  5. Recouvrez d’un torchon propre et laissez poser environ 40 min, le temps que le pain gonfle et que l’empreinte laissée par votre doigt quand vous appuyez dessus remonte doucement à sa position initiale (mais il ne faut pas attendre trop longtemps, pour ne pas que la pâte fermente trop et fasse des bulles!)
  6. Au bout de 20 min de fermentation, vous aurez préchauffé votre four à 230°C (laissant ainsi le temps au four d’atteindre la bonne température pendant que le pain continue à gonfler)
  7. Lorsque le pain est suffisamment gonflé, faites des incisions sur le dessus aux ciseaux, puis enfournez le (les premières photos sont à mi hauteur, avec une croûte à peine dorée, la dernière photo est prise avec un pain enfourné en haut du four, avec une croûte plus dorée et croquante) , puis versez un verre d’eau dans le lèche frites (que vous aurez laissé dans le four le temps que la température monte, pour qu’il soit bien chaud et que ça fasse un « coup de buée)
  8. Laissez cuire environ 30 min (il faut que la croûte soit bien dorée, et que le pain sonne creux quand vous tapez sur le dessous (attention à ne pas vous brûler!)
  9. Et surtout, n’oubliez pas d’en goûter un morceau bien chaud, c’est trop bon :D