image_pdfimage_print

Bonjour !

Aujourd’hui la suite de mes aventures guadeloupéennes (car je n’oublie pas que le voyage approche pour vous Morgan (hiiii :D)) : je vous emmène en randonnée jusqu’au sommet de la Soufrière.

Quand sur les guides ils disent que c’est presque facile, HUM. J’ai adoré le faire mais franchement il y a beaucoup de dénivelé (d’ailleurs même la voiture a beaucoup peiné ne serait-ce que pour atteindre le parking :P)

Je vous conseille de vous lever très tôt car le volcan est connu pour l’épais brouillard qui l’entoure, et il paraît qu’il faut être là de bonne heure pour avoir la chance d’observer une vue dégagée sur les alentours. Malgré notre heure de route, nous arrivons les premiers, mais déjà trop tard apparemment : presque toute la randonnée se fera dans un épais brouillard, ce qui avait son charme ;) (mais quand je regarde les photos qui montrent la vue par temps clair, nous avons loupé un magnifique panorama :( )

 P1070067

Donc nous arrivons au parking des Bains Jaunes pour une première petite randonnée pour atteindre la Savanne à Mulet (une promenade de santé soi-disant, que j’ai déjà trouvée difficile!)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

(Vous voyez je ne mens pas pour l’épais brouillard)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

(on sera prévenus : nous irons à nos risques et périls…Mouahaha!!)

Enfin nous commençons la VRAIE ascension, qui nous demandera plus de temps que ce qui était indiqué dans les guides, et qui tuera nos mollets ;) Hop, de suite je vous montre quelques photos

OLYMPUS DIGITAL CAMERA   OLYMPUS DIGITAL CAMERA

(Les rares vues « dégagées »)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

(Oui voilà la tête de la randonnée, facile hein !! ;) )

L’arrivée au sommet est…mythique. Entourés d’une odeur d’oeuf pourri (le soufre), trempés par une épaisse bruine, nous sommes bien « aux portes de l’enfer »;)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous ne verrons pas grand chose à cause de l’épais brouillard mais nous sommes heureux de l’avoir fait, et nous pouvons redescendre gaiement vers un déjeuner bien mérité…mais ça ce sera pour un prochain article ! :)