Coucou les Loulous ! Comment allez vous dans ce froid polaire ? Et dire que ça va aller de pis en pis… Mais moi je vais vous amener au soleil! Parce que c’est pas tout ça mais j’avais promis de publier mon récit sur Malte avant l’an 2050 (et j’ai aussi tellement d’avis restaurants à publier, et sur Milan, et bientôt l’Andalousie, trop dure la vie ;) ). Alors suivez-moi, je vous amène visiter Rabat et Mdina .

Pour cela il faut prendre le bus , deux lignes y vont depuis Sliema. Elles passent chacune toutes les heures (au niveau du ferry Sliema / La Valette), et mettent environ 45 min-1h à arriver à destination.

Avec mes guides et les plans fournis par la ville (très sommaires), je n’arrivais pas bien à réaliser les distances qui séparaient ces villages. Ni comment se rendre de l’un à l’autre… En fait c’est très simple : Mdina n’est qu’une sorte de village fortifié dans Rabat, comme un château en somme.

Voici l’entrée de Mdina :

Mdina Malte

Mdina est très jolie, c’est une succession de ruelles étroites avec le charme médiéval, de petites boutiques d’artisanat (miel, nougat, bijoux en argent, objets en verre soufflé… )

Mdina Malte

Mdina Malte

On a une très jolie vue sur la campagne alentour, même si ce paysage était un peu trop sec pour moi. En même temps, en été à Malte, on ne pouvait s’attendre à un paysage luxuriant ;) . Il vous faudra peu de temps pour visiter Mdina, je dirais une heure environ. Sauf bien sûr si vous faites du shopping poussé dans les quelques boutiques qui s’y trouvent.

Mdina Malte

Mdina Malte

Rabat

A peine les remparts franchis, nous voici de nouveau dans Rabat. C’est une ville bien plus grande, moins typique, mais qui a son charme également. On retrouve toujours les mêmes balconnets maltais colorés, des ruelles anciennes… Bien sûr je n’ai pas eu le temps de tout visiter, mes pas m’ont plutôt conduite (par PUR HASARD) vers les bonnes adresses culinaires de mon guide ;)

Rabat Malte

Rabat MalteLa gastronomie maltaise

Tout d’abord Parruccan, une sorte de « pâtisserie » maltaise. J’étais super heureuse car j’ai été étonnée à Sliema comme à La Valette du manque de boulangeries ou pâtisseries. Devant l’échoppe, une envie folle de tout acheter. Du nougat, des « kannolis », des « Qagħaq ta’l-għasl » (couronne assez sèche garnie de miel avec girofle, anis…) , les Imqaret (biscuits fourrés aux dattes)….

Rabat Malte

Puis en goûtant…. Je n’ai pas été séduite du tout. Ce n’était pas du tout « fin » comme les pâtisseries françaises. En plus c’était des saveurs que je n’apprécie pas (mais que beaucoup d’autres aiment) : gingembre, muscade…

Bon, pour l’expérience, je vous conseille de goûter. Je ne pense pas que ce soit mal réalisé, juste pas à mon goût.

Quelques mètres plus loin, une boulangerie recommandée par le guide. Une minuscule échoppe, un patron pas commode et des habitués qui s’impatientent derrière quand on ose poser des questions. Finalement il s’avère que tout est fait de la même pâte, qui est juste façonnée de diverses façons. La mie n’est pas mauvaise mais ce n’est pas non plus le pain du siècle.

DSC02123

De retour sur la place , nous choisissons un restaurant . Dur dur, tout étant soit très cher soit très classique – pâtes, pizzas. La Piazza ne paye pas de mine mais on peut enfin déguster des spécialités à des prix raisonnables. J’opte pour une salade de poulpe et ma cousine pour un ragoût de lapin. Les portions sont énoooormes, ce n’est pas la cuisine la plus raffinée du monde, c’est plutôt fait « pour caler » mais nous apprécions ce moment :)

Rabat Malte

Rabat Malte

Le wifi est partout dans les restaurants à Malte, je recherche donc les arrêts de bus pour aller jusqu’aux « Dingli Falls » depuis Rabat.

Dingli Falls

L’arrêt de bus est trouvé, en une vingtaine de minutes nous voilà arrivés dans un village mort, avec une seule bonne âme pour nous indiquer le chemin (je vous conseille de regarder dès l’arrivée à quelle heure repart le bus, puisqu’il n’y a qu’un passage par heure…). Oui mais voilà, nous suivons les quelques panneaux qui soudain s’arrêtent, et nous nous perdons….

Nous sommes perplexes : une falaise, ça ne passe pas inaperçu ? Nous devrions voir le bleu de la mer ? Je finis par arrêter une voiture, qui confirme que si si , nous sommes à 5 minutes , nous avons seulement pris la direction opposée !

Nous arrivons en même temps qu’un flot de touristes français, tous en 4*4 avec des agences. Nous pouvons être fières de nous, apparemment peu de gens arrivent jusqu’ici par leurs propres moyens.

Dingli Falls Malte

 

Dingli Falls Malte

Alors oui, c’est très joli, mais en nous perdant nous avons loupé le bus de seulement quelques minutes, il nous faut donc attendre presque une heure et franchement, ce n’est pas suffisamment beau pour nous subjuguer tout ce temps !

Nous partons un peu en avance en direction de l’arrêt et heureusement, car le bus passe très en avance (après s’être arrêté en plein milieu du village pour discuter avec un autre chauffeur qui laisse lui aussi son bus au milieu de la chaussée, ah les bus maltais… ;) )

Et voilou la fin de notre journée d’aventurières ! A bientôt pour notre dernier jour sur Malte et pour un petit point sur la cuisine maltaise ! 

Enregistrer