Restaurant le Pois Gourmand, Toulouse

Aujourd’hui je vous fais le récit d’une soirée exceptionnelle au Pois Gourmand :)

Nous avions prévu avec Chéri de faire la saint valentin à la maison. Il y a tout un débat sur cette fête, commerciale ou non … Moi tout ce que je vois, c’est que c’est une occasion de plus de se dire qu’on s’aime et de bien manger :D

Et finalement, un mois avant la Saint Valentin, Chéri m’annonce « ne t’occupe de rien, je m’occupe de tout ». Il avait réservé dans un restaurant surprise, et l’attente a été un supplice ! Il n’a rien voulu lâcher, une vraie tombe. (J’en ai de la chance hein ? Mais il est à moi hihi)

Le jour venu, à peine rentrée du travail, j’ai eu 15 minutes top chrono pour me préparer puis nous grimpions dans le carrosse de monsieur. Je n’étais même pas sûre que ce soit sur Toulouse même, mais j’ai très vite vu que nous prenions une direction toute proche.

15 minutes plus tard, nous nous garons devant le Pois Gourmand. Un restaurant que je zieutais de temps en temps, j’étais super excitée de le tester !

Nous sommes dans les premiers arrivés, je découvre le menu : mmmh , on va se régaler ! Allez, c’est parti, je vous emmène en ballade gustative .

Le servi est attentionné mais chaleureux et souriant, pas du tout guindé. On nous apporte très rapidement une coupe de champagne incluse dans le menu, que j’ai réussi à apprécier malgré mon goût très modéré pour l’alcool.

La mise en bouche, un œil de caille mollet , avec un crumble et une émulsion de parmesan. Très bon mais ça se mange en deux bouchées ;)

Le pois gourmand - Rappelle toi des mets

En suivant, une crème de chou fleur au lard Iberique Bellota. Une pure merveille, un nuage de douceur en bouche…

Le pois gourmand - Rappelle toi des mets

Puis arrive le premier plat, un carpaccio de Noix de Saint Jacques, avec un bar mariné aux agrumes et un tartare de saumon frais. Un immense coup de cœur, pour moi qui ne mange que du saumon cru, mais jamais encore les fruits de mer ni le poisson blanc. Alors c’est vrai que je ne trouve toujours pas que les agrumes se marient bien au salé, mais on les sentait à peine.

Le pois gourmand - Rappelle toi des mets

Le coup de cœur a surtout été pour les textures. Les Saint Jacques étaient tellement fondantes… amour- . Et le caviar ! Ca fait deux fois que je goûte, deux fois que j’adore…Je dois avoir des goûts de luxe lala

Ensuite, une fricassée de langoustines et pinces de crabe , avec pois gourmands et écume de foie gras. Très bon, cuisson toujours parfaite des fruits de mer (pas de photo)

Après, un médaillon de homard et son étuvée de poireaux, une mousseline de chou fleur et truffe, et une sauce aux cèpes. J’adore, la mousseline est délicieuse, la truffe très discrète. Les poireaux bien compotés, et le homard parfaitement cuit.

Le pois gourmand - Rappelle toi des mets

On passe au fromage avec un brie truffé, sur lequel on râpe des copeaux de truffe fraiche devant nous. En accompagnement, des toasts de pain de mie aux noix. Le tout est délicieux, mais la saveur truffée est absente du brie, et très discrète avec les copeaux. On est loin de la saveur très puissante des huiles aromatisées auxquelles j’étais habituée, et finalement tant mieux :)

Le pois gourmand - Rappelle toi des mets

Le moment des desserts….Déception (comme finalement dans pas mal de gastro). En pré-dessert, une minuscule verrine de biscuits, citron et kirch. Le kirch est très présent, et comme je ne supporte pas l’alcool fort… Je n’appellerai même pas ça un près dessert (surtout vu la quantité), mais plutôt un trou normand !

Le « vrai dessert » : création rose pistache, confit d’agrumes. Un assemblement de pain de gênes à la pistache, de meringues à la rose, d’angel cake, de glace pistache….

Le pois gourmand - Rappelle toi des mets

Les textures sont toujours aussi réussies (angel cake (ou chiffon cake?) nuage, pain de gênes hyper moelleux..) mais les goûts…:/ le confit est très amer (je déteste la marmelade d’orange), la rose inexistante, et la pistache presque absente. Seul prédomine un goût d’amande amère dans la glace !

Une grosse déception, j’attends beaucoup des mignardises… Qui sont en fait une boite de macarons avec 2 passion (très bons mais la passion n’est pas mon fruit préféré), 2 violette (quasi imperceptible, dommage, je voulais me faire une idée) et 2 chocolat (pas bons, un goût de cacao soluble).

Le pois gourmand - Rappelle toi des mets

Malgré le bémol sur les desserts, j’ai juste adoré ce restaurant, qui en plus est à 10 minutes de chez moi. Je sens qu’ils vont souvent nous revoir !! ;)

Nous avons eu la grande chance de tester 4 restaurants gastronomiques en 2 ans, dont 3 étoilés (dont 2 offerts, nous mesurons notre chance promis). Et si je fais une moyenne entre le goût, la maîtrise des cuissons, le service, le rapport qualité-prix…Je pense que celui ci est mon préféré, alors que c’est le seul qui n’est pas étoilé. Comme quoi…;)

Pois Gourmand

3 rue Emile Heybrard

31300

Toulouse

Enregistrer




Le Py-r, restaurant gastronomique à Toulouse

Aujourd’hui, je vous présente un restaurant nouvellement étoilé à Toulouse, le Py-r. Nous y sommes allés pour fêter l’anniversaire de mon chéri, après avoir décidé que rien n’était trop beau pour l’occasion :p

Nous avons énormément hésité sur le choix du restaurant (comment ça, je ? ;) ). Le Py-r a « l’inconvénient » de ne pas avoir de menus en ligne, ce qui me fait toujours peur. Peur d’avoir plein de sucré-salé, de saveurs très étranges, plus originales que bonnes.

Les photos postées sur tripadvisor m’ont semblé alléchantes, et j’ai décidé de ne pas « écouter » les commentaires dézinguant le service.

Nous sommes donc arrivés un soir, accueillis chaleureusement par l’un des serveurs. La salle ne me plait pas trop, je la trouve un peu froide et sans charme. Mais c’est un avis tout à fait personnel qui n’engage que moi, d’autres ont trouvé la salle ravissante.

On s’installe et on choisit rapidement le menu le plus cher. J’ai envie de TOUT goûter ;)

Le défilé commence, pas moins de 12 mises en bouche qui s’enchaînent, beaucoup trop vite. Nous sommes placés juste à côté des tréteaux sur lesquels ils posent les plats sortis de la cuisine. C’est stressant, on voit les plats arriver, on sait que c’est pour nous, alors qu’on est toujours en train de manger la fournée d’avant.

Dès qu’on a fini notre dernière bouchée, parfois même avant, 3 ou 4 nouvelles assiettes se pressent sur la table surchargée. Car comme il nous sera dit, le Chef « aime les grandes assiettes », c’est rien de le dire, elles sont disproportionnées pour la taille des mets.

Petite présentation des mises en bouche

dsc04975

  • Gressins au parmesan, bons
  • Foie gras sur pain aux fruits secs, très bon
  • Sablés avec une purée de lentilles. Correct
  • Espuma de tomates, correct aussi
  • Sorte de « taboulé ». Très quelconque
  • Beurre au sarrasin, bon (mais à manger sur les gressins, j’ai trouvé ça bizarre qu’ils ne nous apportent pas de pain, malgré ma demande)

Le Py-rPurée de potimarron, noisettes et encornet. Bon

Le Py-rMoules au lait de coco, très bonnes

Raviole aux pignons et parmesan, très bonne aussi

Poulpe mariné au citron. Bon

Le Py-rDéclinaison de betteraves : je n’aime pas la betterave

et ça ne m’a pas permis de changer d’avis

Le Py-rBoeuf maturé et parmesan : délicieux, incroyablement fondant

Voilà pour la fin des mises en bouches, on ne s’attendait pas à en avoir autant ! Là chéri me demande «  Mais c’était pas marqué dans le menu si ? » « Bah non, on en est tjs aux mises en bouche » ;)

Puis le VRAI menu commence

Le Py-rDu saint pierre avec une tarte aux cèpes.

Très copieux alors qu’il ne sera pas le seul plat,

je n’ai pas tellement aimé mais Vincent si.

Le Py-rCoco de paimpol, langoustines et espuma de … ?

C’était très très bon, avec une cuisson parfaite des langoustines

Le Py-rFoie gras poêlé, chutney de figues feuille de riz.

Le foie gras était super bon, le reste un peu superflu.

Le Py-rPata negra rosé, purée de pois chiche, pâte de coing.

Beaucoup aimé ce plat, le porc était super fondant.

Et enfin, les desserts. Honnêtement ils m’ont beaucoup déçue.

Le Py-rGlace mascarpone vanille, raisin, figue,

rouleau de caramel avec mousse de sarrasin.

La glace était très bonne, mais le caramel brûlé était amer

Le Py-r« Verrine tout chocolat » : ma plus grosse déception !

J’imaginais des différences de textures, du croquant…

C’était en réalité deux crème superposées, très épaisses, très semblables en goût…

Entremet base dragées mousse coco lamelles de mangue :

très très bof. La dragée donnait un goût « chimique », le reste était bof

Le Py-rMignardises : macarons chocolat blanc, petit crumble aux pêches,

caramels, petits choux à la vanille

avec sorbet à la mangue. C’était bon

Alors mon avis dans tout ça ?

Nous en avons eu pour notre argent, ça c’est sûr !! La cuisson était toujours réussie, le mélange des saveurs à la fois surprenant mais pas trop… Ca c’était top :)

C’était aussi très très copieux, je défie quiconque d’aller là bas et de ressortir en disant que les quantités sont ridicules dans un gastro ;)

Les points noirs maintenant. D’abord, le service. Plusieurs serveurs nous ont amenés les plats, et je ne me suis pas du tout sentie à l’aise avec eux, sauf un. L’un paraissait maniéré, l’une blasée….

Les plats étaient parfois mal présentés, avec des hésitations dans leur nom.

Nous avons parfois été servis trop vite, parfois attendu pas mal de temps. Leur lenteur est d’ailleurs un point noir relevé par beaucoup, moi j’en ai profité pour souffler après toutes ces mises en bouche ;)

Deuxième point noir, les desserts. Comme je vous l’ai déjà suffisamment dit, j’ai été très déçue par le peu de jeu de textures, de saveurs se mariant vraiment bien entre elles…

Ce restaurant est donc une expérience à vivre, peut être le meilleur rapport qualité prix mais loin d’être le meilleur tout court. A vous de voir si vous voulez économisez ou vraiment vous sentir chouchoutés…

Le Py-r

19 Descente de la Halle aux Poissons

31000 Toulouse

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer




Restaurant le Ksar, Toulouse

Depuis le temps que je me promets de faire plus d’articles « Bonnes adresses à Toulouse », j’écris l’article juste à la sortie du restaurant le Ksar (ou presque ;) ) ! Parce que c’est bien beau de faire des articles bonnes adresses autour du monde… Mais il faut aussi en faire dans sa ville haha-

D’habitude, la cuisine marocaine ne m’attire pas particulièrement. Les pâtisseries à base de miel, de fleur d’oranger etc… Très peu pour moi :(

Mais en cherchant un restaurant à tester en amoureux, je suis tombée sur le Ksar et me suis soudain mise à saliver à l’idée d’un bon couscous amour- . Rdv pris samedi midi, j’arrive affamée et suis super bien accueillie.

Le Ksar Toulouse

Parce que oui, c’est ça qui est très agréable au Ksar, le patron est naturellement affable et on se sent dorlotés. Nous demandons à partager un assortiment de salades en entrée puis un couscous chacun (poulet et kefta) . Mais le patron nous le déconseille, ce serait trop copieux. Nous nous contentons du couscous et nous reviendrons une prochaine fois. Pour une fois qu’on ne nous pousse pas à la consommation !

Le Ksar : on passe  à la dégustation

Effectivement quand nous voyons arriver notre couscous, ouah !!! Nous sommes heureux de ne rien avoir mangé avant. Le couscous est juste délicieux, la semoule ultra fine, les raisins secs se marient super bien avec le reste (nous qui n’aimons pas trop le sucré salé). Bien sûr, ça cale mais je n’ai pas du tout l’impression de manger un plat lourd. Je le trouve d’une finesse étonnante!  :)

Nous en prenons 3 assiettes chacun mais il en reste encore beaucoup, nous en avons pour notre argent puisque 2 couscous peuvent nourrir largement 4 personnes. WTF 

Nous n’en pouvons plus et demandons à emporter le reste, ce qui est accepté avec le sourire. 34 euros pour deux en repartant chacun avec une gamelle, ça le fait quand même non ? ;)

La prochaine fois, il faudra demander de partager un couscous, ou en cas d’extrême faim, de partager l’assiette d’entrées et un couscous pour deux. En tout cas le Ksar est un restaurant marocain gastronomique, si si, et je vous le conseille vivement

Le Ksar

7 Rue Perchepinte

31100 Toulouse

Enregistrer




Crêperie Le Grenier de Pépé, Toulouse

Pendant un moment je suis allée beaucoup moins souvent au restaurant, et j’étais gênée de dégainer mon appareil photo mais ça va mieux, alors c’est reparti mon kiki ! Et on (r)ouvre le bal avec une crêperie, Le Grenier de Pépé.

Mon chéri est rentré un jour en me demandant si j’avais entendu parler de cette crêperie, s’est extasié ensuite devant ses notes sur tripadvisor … Et mes «  oh, bof, une crêperie » ont glissé sur lui comme sur les plumes d’un canard ;)

Eh oui, je crois que les crêperies font partie des rares restaurants qui ne me donnent pas envie. Je ne trouve pas ça très « gourmand », ni très copieux. En plus on peut faire pareil à la maison pour beaucoup moins cher (comme beaucoup de choses me direz vous)… Mais comme j’aime faire plaisir à mon chéri, nous nous y sommes rendus en amoureux, l’occasion pour moi de ne pas rester sur des préjugés.

De ce que nous avons vu, le Grenier de pépé est géré par un homme et une femme qui sont très sympatiques. La femme a l’air très dynamique et enjouée, l’homme plus en douceur et réserve. Elle sert, il cuisine (en gros).

La salle est super jolie, en briques d’un côté, en plaques humouristiques de l’autre (vraiment très drôles, elles nous ont distraits toute la soirée). Même les toilettes sont super belles, un côté très chic qui dénote de la salle plutôt cosy. Le bar et la cuisine sont ouverts sur la salle pour une totale transparence de ce qu’ils font.

Le grenier de pépé, toulouse

La carte

On nous apporte la carte , qui regorge de crêpes aux noms rigolos « Kipikunpeu », « ça 100 fort », etc. . Elles vont de 7 à 9,5 euros (il faut savoir qu’ils ont aussi des fondues). Les choix sont assez classiques (oui comme pour les pizzas j’adore les garnitures « complexes » genre poulet curry poivrons… ), je me décide finalement pour une Fermière ( jambon-fromage-champignons-oeuf), tandis que mon chéri choisit une Caldosse (camembert lardons fromage œuf) .

Le grenier de pépé, toulouse

La dégustation

Elles arrivent très rapidement, ont l’air vraiment copieuses , et à la dégustation ça se confirme. Ca cale !! Mais ce n’est pas l’extase gustative, comme je m’en doutais. Mes champignons sont crus, ce qui me surprend, et puis tout ce fromage râpé, ça devient écoeurant.

Le grenier de pépé, toulouse

Mon chéri se régale avec la sienne, se régale avec la mienne… ;) Ca me le confirme, c’est donc bien moi qui ai un problème avec les crêperies! Sans doute que toute personne les aimant sera elle ravie du service, de la qualité et de la quantité :)

Bien sûr, on prend des desserts avec empressement (si j’ai laissé la fin de ma crêpe à Chéri, je compte bien me rattraper sur une énorme glace). Là encore, choix classique et « limité » de crêpes. J’entends par là qu’il n’y a pas plein de combinaisons avec glaces – sauces etc…Comme on peut le voir dans certains restaurants, et peu de glaces. Je choisis une « coupe Bretagne », constituée de « glace vanille, glace caramel, chantilly, crêpe, coulis caramel beurre salé ».

Le grenier de pépé, toulouse

La serveuse arrive avec deux crêpes, je m’apprête à lui dire qu’elle s’est trompée quand elle me coupe avec un enthousiasme un peu forcé. « Euh…ah oui y a marqué coupe mais c’est une crêpe avec de la glace, on doit refaire nos cartes, blabla »… Je suis hyper déçue mais elle fait semblant de ne pas le voir et ne me propose pas de changer. Je me raisonne et déguste ma crêpe ma foi très bonne en soi, avec des glaces moyennes.

En résumé, le Grenier de Pépé est une bonne crêperie pour les amateurs de crêpes copieuses assez classiques, dans une salle rigolote avec un service agréable :)

Crêperie le Grenier de Pépé

1 Rue Denfert Rochereau

31000 Toulouse

Enregistrer




Restaurant vietnamien Soleil d’Hanoï, Toulouse

Bonjour !!

.

A l’heure où vous lirez cet article, je serai arrivée à Quito depuis hier (c’est bizarre d’écrire ça alors que je suis dans mon lit douillet en France, ne réalisant pas encore très bien que je pars dans 6 JOURS !!! NON MAIS VOUS VOUS RENDEZ COMPTE ??!! Je pars dans 6 JOURS AU BOUT DU MONDE TOUTE SEULE COMME DANS « TOUTE SEULE » AAAAH. Non je rigole, ça c’est sûrement ce que je devrais me dire, mais comme je réalise toujours pas, bah je suis pas inquiète – enfin un chouia quand même). Enfin ça me fait presque rire (c’est les nerfs) quand je regarde mon sac à dos et que je me dis que la poche droite est mon local technique, le dessous mon placard à chaussure, et la poche centrale ma chambre-salle de bains pour 3 mois xD

Mais ne vous inquiétez pas, j’ai pris mes dispositions : je pars 12 semaines, j’ai donc écrit 12 articles en avance, quelque part entre le déménagement et l’anniversaire et les préparatifs (je suis pas trop mimi quand même ? :D). Recettes, restaurants, récit de voyage, il y en aura pour tous les goûts. Et entre, peut-être, quelques nouvelles et photos de mon voyage :)

Je ne sais pas encore de quoi mon voyage sera fait, mais j’espère pour moi qu’il ne me laissera pas trop le temps d’aller sur internet (préférant un peu passer mon voyage à marcher et mitrailler de photos et me faire des wagons de nouveaux amis et manger :D), ainsi je pense que je serai moins présente sur vos blogs, mais je prendrai toujours le temps de répondre à vos commentaires. Je ne vais pas vous abandonner pendant 3 mois mes petits canards !!

Donc, mon déménagement est fait, et dire que je ne sais pas où je serai à la rentrée…

Ô Toulouse, ville que j’adore et qui m’a appris à faire des créneaux ;) Bizarrement (ou pas, en tant que petit Bouddha ;) ) , je ne suis pas triste, c’est un nouveau départ plutôt excitant, et puis je ne serai pas loin et je saurai garder tous ceux que j’aime, car loin des yeux avec moi ne signifie jamais loin du coeur <3

Je continue ma liste de bons restaurants à tester, en espérant en tester personnellement encore plein d’autres (appel à tous ceux intéressés :) )

Ce restaurant est un restaurant vietnamien authentique à Jean Jaurès, avec une patronne adorable, qui me reconnaît et me sourit dans la rue alors que je n’y suis allée que 3 fois en 2-3 ans !

Les portions sont copieuses, les prix un peu élevés à la carte mais c’est le prix pour ne pas manger des bouchées vapeur surgelées ;) et il y a des menus très intéressants !

Bref, si vous voulez goûter de la vraie nourriture vietnamienne, allez-y.

Je ne me souviens pas exactement des intitulés, alors désolée si je me trompe ;)Bouchées vapeur

Bouchées vapeur

Salade de nem

Salade de nems

Curry poulet

Poulet au lait de coco

Plat

Porc au caramel

Perles de coco

Perles de coco

Au soleil d’Hanoi

44 rue des 7 troubadors

31000 Toulouse




Restaurant le Perchepinte, Toulouse

Bonjour ! Comment allez-vous ? A Toulouse il fait enfin beau et ça fait un bien fou :)

Hier, j’ai eu la chance d’être invitée au restaurant par ma super Marie Jolie <3 Nous avions choisi de tester un restaurant dont j’avais entendu parler en très bien : le Perchepinte, près du métro des Carmes.

Le cadre est très joli, ainsi que la vaisselle et même le sel et le pain sont dans de mignonnes petites corbeilles. Le service est charmant, l’ambiance est calme et paisible, puisque dans une rue peu fréquentée.

La nourriture est vraiment bonne, assez originale mais pas trop, tout comme j’aime :) J’ai passé un excellent moment ! (surtout grâce à l’excellente compagnie ;) ) .

Pour les prix, les midis de semaine il y a des menus très abordables allant de 11 à 15 euros. Pour le samedi midi ou les soirs, les prix s’élèvent et sont d’environ 7 euros pour l’entrée et le dessert, 17 euros le plat. Personnellement, je trouve le prix un peu élevé pour les plats, bien que la qualité et la quantité sont clairement au rendez-vous, je trouve que 14-15 euros serait carrément suffisant. Néanmoins, c’est un restaurant avec un bon rapport qualité-prix que je vous recommande.

Pour plus de détails, c’est par ici

Voici un aperçu de ce que nous avons mangé (même si je pense que nos assiettes ne correspondaient pas vraiment aux intitulés)

En entrée, j’ai pris un œuf mollet en croûte briochée, garniture « grand-mère » et écume fumée. L’oeuf était super bien cuit, servi avec des champignons et du lard (mais où était la croûte briochée?)

Oeufmollet

Marie a pris une « sucette de mont d’or à croquer, éclats de noix et miel de montagne en infusion », qui s’est révélée être une croquette de fromage panée, avec une salade aux noix

Croquette

En plat, Marie a pris un « Pavé de julienne en transparence, bouillon safrané, note de coriandre et riz ». La sauce était délicieuse, le poisson bien cuit

Poisson

Et moi j’ai pris une « fricassée de seiche et couteaux en rouge et noir : piquillos, chorizo et sauce à l’encre riz sauvage ». Je n’avais jamais mangé de seiche si bien cuite, hyper fondante, par contre il manquait un peu de punch à la sauce ou dans le riz.

Seiche

Voilà voilà, à vous de vous faire votre avis, et de partager votre expérience :)




Restaurant les Sales gosses, Toulouse

Bonjour !!

Ca fait trèèès longtemps que je n’ai pas présenté une critique restaurant, j’ai toujours un peu peur que ça vous ennuie, mais en même temps, j’adore moi lire des avis et surtout voir des photos avant de me décider pour un restaurant, et puis comme ça je ne me fiche pas la honte à prendre mes plats en photo pour rien, ça servira à quelqu’un ;)

Ce restaurant est un de mes restaurants chouchou, celui que je conseille à tout le monde. Un restaurant « bistronomique » avec un excellent rapport qualité-prix, une nourriture originale mais pas trop (pas comme dans certains restaurants gastronomiques qui vont trop loin je trouve), une jolie présentation, une équipe sympathique…Un must :) (situé dans le quartier Jean Jaurès)

Le cadre est original, façon cour de récré, comme le laisse présager le nom du restaurant. Des sets de table représentant des sales mioches faisant des bêtises, des bonbons dans une trousse avec l’addition…Un petit monde à part où on peut replonger en enfance !

Il faut absolument réserver, au moins une semaine à l’avance pour le service du soir, car ils sont victimes de leur succès ;)

Le midi, 2 plats vous coûteront 17,5 euros (E + P ou P + D), et la totale vous coûtera 20 euros

Le soir, faites vous plaisir avec 2 plats (29 euros) ou la totale à 32 euros.

Je vous laisse consulter leur site ici, et je vous livre quelques photos prises lors des nombreuses fois où j’ai pu m’y rendre :)

SG8

Le menu qui répertorie tous les choix alléchants

SG2

Un midi : ravioles de chèvre avec une sauce au basilic (si je me souviens bien)

Les sales gosses

Un midi : salade tomate-mozza

SG4

Entrée du soir : ravioles de foie gras et bouillon de champagne

SG3

Entrée du soir :  tarte à l’oignon aux copeaux de jambon, jus de veau

SG5

Entrée du soir : œuf mollet, écrasé de pommes de terre, poireaux et

espuma de Brie de Meaux

SG6

Plat du soir : souris d’agneau confite aux épices, boulghour à l’orientale

SG7

Le soir: Ravioles de Kiri, parmesan et jambon, crème de Piquillos,

spaghettis de courgettes aux pignons(délicieux!!)

SG9

Le soir : mille-feuilles au Nutella, glace barbe à papa

SG10

Le soir : je sais plus :D

SG11

Le soir : le célèbre banoffee des Sales gosses, j’avoue avoir été

un peu déçue, c’est trop revisité, ça n’avait pas le goût que je recherchais :(

Mais vraiment, allez-y les yeux fermés!!




Restaurant le Saint-Sauvage, Toulouse

Bonjour bonjour !

Comment allez-vous ? :)

Je suis retombée sur les photos de ce restaurant que j’avais adoré, et comme ça faisait très longtemps que je n’avais pas fait de « chronique restaurant », j’ai décidé d’en parler !

C’est un restaurant gastronomique très classe, romantique, avec une décoration soignée, un service aux petits oignons, et une nourriture délicieuse. J’y ai vraiment vécu un repas unique amour-

Le midi, il y a des menus à 15 euros, et le soir, à 32 ou 37 euros. Je trouve cela tout à fait raisonnable pour la qualité et le cadre, le seul bémol est que la carte du soir n’est pas souvent (voire jamais?) renouvelée.

Poivrons

En mise en bouche, nous avons droit à une espuma de poivrons avec des gressins maison. Nous sommes déjà conquis !

P1060109

En entrée, je prends des « Saint Jacques marinées au manracuja, polenta au sésame torréfié et copeaux de foie gras cru ». Personnellement je n’ai pas adoré l’association terre-mer, j’ai trouvé ça un peu écoeurant, mais ça n’enlève rien à la qualité du plat, et je suis sûre que ça saurait séduire d’autres personnes :)

P1060108

Par contre, mon ami prend une trilogie de « rochers de foie gras de canard au concassé de mendiants et crème brûlée foie gras ». Un pur délice, bien que si j’avais pris ça, j’aurais été calée pour le repas entier ! ;)

P1060110

En plat, je prends une « Poitrine de canard gras de Mr Samaran façon Rossini, risotto aux noisettes ». Délicieuse (et encore une fois, très copieuse!). Seul petit bémol, les accompagnements ne sont pas super comparés au reste. Le risotto est servi en quantité lilipucienne, et n’est pas incroyable.

P1060111

Mon ami prend une « Souris d’agneau confite à l’os, crémeux de carottes curouma, jus de cuisson au romarin ». Très bonne, et avec une présentation trop mignonne !

P1060112

Et finalement, je prends en dessert un « Banoffée et sa glace calisson », une merveille.

P1060113

Et en face, un « Entremet cacao, crème glacée choco et piment d’Espellette griottes au Kirsch »

Voilà, un restaurant que je vous conseille vivement,

Le Saint-Sauvage

20 rue Salenques

31000 Toulouse




Restaurant l’Assiette Japon, Toulouse

Salut ! Aujourd’hui pas trop le temps, je vous parle donc d’un restaurant japonais à Toulouse qui change des sempiternels sushis/makis. Ici, plein de plats japonais typiques, cuisinés minutes et ça se sent ! :)

Le patron a l’air vraiment passionné, fier de son restaurant, en nous accueillant il nous a souhaité la bienvenue au Japon (même si je lui trouvais plutôt un look de Bavarois :P), nous expliquant qu’on pourrait déguster les vrais plats de là-bas cuisinés par un vrai chef Japonais.

La décoration est très belle, et le soir vous pourrez déguster une formule bento : vous choisirez le plat principal, qui vous sera servi avec une multitude d’accompagnements dans un magnifique bento laqué. Gingembre (on a réussi à me faire manger du gingembre nature et aimer ça!!! Je ne sais pas trop s’il était confit ou ce qu’on avait pu lui faire), légumes marinés à l’huile de sésame, riz au sésame noir…

Selon le plat, la formule va de 21,5 euros à plus de 30 euros je crois. Vous pourrez choisir à côté de petits plats d’accompagnement (gyozas …) 

Place aux photos !

En apéritif, nous grignotons des édamames, qui sont (après recherche ;)) des « fèves de soja immatures » (on ne mange pas la cosse!). Personnellement j’ai adoré !

Edamames

En plat, je prends des gyozas au poulet et aux légumes, à la fois croquants et moelleux. Très copieux, j’ai du en donner pour ne pas exploser !

Bento1

Thomas a pris quant à lui un bento mixte avec en plus des gyozas des bouchées de poulet frites (avec du gingembre?) qui étaient incroyablement moelleuses !

Bento2

En dessert du jour (et oui, c’est du fait maison ! Je voulais des glaces mais apparemment elles sont elle aussi artisanales et ils n’en faisaient pas en cette saison), une panna cotta au sésame noir et lait de soja. Le sésame noir était tombé au fond, du coup j’ai trouvé le dessus un peu fade mais le dessous délicieux, je suis devenue une inconditionnelle de la crème de soja noir, il va falloir que je fasse des tests bientôt !

Panna cotta

(par contre je n’adhère toujours pas du tout à ces petits gâteaux japonais, pas tant pour la pâte aux haricots rouges mais pour ce qui l’entoure)

En conclusion, un restaurant japonais où tout est de très bonne qualité, avec des plats que l’on ne retrouve pas ailleurs, et où je vais devoir revenir un midi pour tester les autres formules ;)




Restaurant « La Gourmandine », Toulouse

Bonjour bonjour !

Jeudi dernier, j’ai été dans un restaurant que j’ai adoré : La Gourmandine, à Toulouse ! Un des meilleurs que j’ai testés : ni trop simple ni trop original, copieux, joli, bon…Pour 28 euros le soir, je trouve que ça  un rapport qualité-prix génial :)

P1100652

En entrée, ma maman prend un « Risotto aux Coques, Pétoncles, Gambas et herbes fraiches ». Très bon apparemment !

P1100657

Ma tante, mon oncle et moi avons pris une « Déclinaison de Canard : Nem de confit, Magret fumée et crème brûlée au Foie Gras » et c’était trop bon !! Même le nem qui me faisait peur (trop gras?) était riche en goût, en garniture, et la crème brûlée, mmmmh !

P1100658

Par contre pfiou c’était très copieux !!

En plat, ma maman prend un « Carpaccio de Bœoeuf Angus et frites fraiches ». Ca ne l’a pas emballée car elle n’est pas fan de ça, mais moi j’ai trouvé que les produits étaient de qualité, et les frites étaient trop bonnes, croustillantes, dorées…

P1100663  Frites

Ma tante prend un «  Mignon de Porc mariné au thym et au citron, long macaroni au parmesan, dés de légume d’été » que je n’ai pas goûté mais qu’elle a eu l’air d’aimer.  P1100659

Et je prends un « Merlu lardé à la plancha, jus de Coques, poêlée de petits légumes » et c’était incroyable !! Le poisson était super bien cuit, mais surtout, moi qui n’aime pas le mélange terre-mer, j’ai juste adooré ce lard délicieux, je me suis retenue de tout manger!! Par contre c’était encore une fois trèèès copieux et j’ai du arrêter au risque d’exploser !

P1100661

En dessert, ma tante prend « La Tarte au Citron et sa meringue flambée » et la trouve délicieuse !

P1100666

Ma maman prend un assortiment de sorbets (pas drôle ;))

P1100669

Et mon oncle et moi craquons complètement et prenons un « Rocher de chocolat Noir et Noisettes, Crème de confiture de lait et mousse de lait ». c’était ouah, c’était énorme, c’était très chocolat, et c’était bien trop pour moi (mais pas pour mon oncle qui du coup en a mangé un et demi ;) ). Mais c’était vraiment bon et super joli !

 P1100668  P1100673

En conclusion, un restaurant où il faut vite retourner le midi pour un menu plus raisonnable, et retourner le soir pour une occasion spéciale :)

Les plus

  • Ambiance assez calme au rez-de-chaussée
  • Pas d’attente entre les plats, serveur sympathique
  • Excellente nourriture, choix variés et tous appétissants
  • Rapport qualité-prix très correct

Les moins

  • A l’air bruyant à l’étage
  • Et c’est tout ce que je vois !