Poêlée orge aubergine

Il y a quelques produits “industriels” que j’apprécie et que j’aimerais pouvoir reproduire à la maison. C’est ce qui s’est passé avec cette poêlée orge aubergine, inspirée par un produit tout préparé de la marque Cereal bio. Bon sur la photo effectivement, c’est du sarrasin. Mais le principe reste le même! Je l’avais fait initialement à l’orge mais ne retrouve plus la photo. Alors je vais faire comme si ! ;)

J’aimais beaucoup le goût mais je trouvais ça pas mal gras, et puis j’aime bien savoir exactement ce que je mets. La recette initiale utilise des protéines de soja texturées, j’ai quant à moi utilisé un steak hâché. Mais n’hésitez pas à revenir à la version vegan ! Le goût était vraiment proche, j’étais fière de moi ! :D

En tout cas, c’était rigolo d’essayer de reproduire un plat, je recommencerai! D’ailleurs ma prochaine reproduction sera sûrement les cookies industriels. Et oui, la honte, je trouve qu’ils ont un goût et une texture inimitables :D

Poêlée orge aubergine pour deux

  • 100 g d'orge cru
  • 200 g d'aubergine
  • 1 tomate
  • 1 oignon
  • 2 steaks hâchés 5% MG ((ou 200g de viande hâchée de boeuf directement))
  • 30 g de concentré de tomates
  • Eau
  • 1 cs de persil ciselé
  • 1 cuillère à thé de cumin

  • Faites tremper l’orge pendant 12h dans un grand volume d’eau
  • Puis faites le cuire dans de l’eau bouillante salée pendant 30 minutes, pour le pré-cuire. Egouttez et réservez
  • Pelez et émincez votre oignon, rincez et coupez votre aubergine en petits dés (sinon, j’utilise une aubergine préalablement rôtie au four).
  • Commencez ensuite par faire revenir votre oignon dans une poêle huilée jusqu’à ce qu’il soit translucide. Ajoutez alors les dés d’aubergine et continuez à mélanger jusqu’à ce qu’ils deviennent fondants.
  • Détaillez votre viande en petits morceaux, puis ajoutez les à la poêlée et faites les revenir quelques minutes pour que toutes les faces soient saisies.
  • Ajoutez alors la tomate coupée en dés, le concentré de tomates, le persil, le cumin et l’orge précuit (avec quelques pincées de sel).
  • Laissez mijoter à couvert une quinzaine de minutes. Ajoutez si nécessaire de l’eau pour que ça n’accroche pas
  • Dégustez enfin votre bonne poêlée orge aubergine !




Moussaka légère à ma façon

Ah, le retour des aubergines !! J’adore la moussaka, autant tiède que froide avec une salade. Je préviens les râleurs et les réac’, ce n’est pas la VRAIE moussaka. Elle est plus légère, mais ça prouve qu’on peut se faire plaisir en mangeant bien :)

Au lieu de faire frire les aubergines, je les coupe en lamelles et les rôtis au four. Une béchamel sans trop de beurre, de la viande hachée, de la sauce tomate et voilà le travail !

Moussaka légère

  • 2 aubergines moyennes ((environ 350g une fois cuite))
  • 2 CS d’huile d’olive
  • 300-350 g de viande hachée de bœuf
  • 1 oignon
  • 400 ml de coulis de tomates
  • 2 CS d’herbes en tout ((moi j’ai utilisé un mélange d’épices italiennes, je pense qu’on peut y mettre laurier, origan par exemple. Parfois j’y mets du cumin. Bref, customisable à souhait puisqu’on n’a pas la prétention de faire la vraie ;) ))
  • 200 ml de lait
  • 20 g de maizena ((farine T110 pour ceux qui veulent IG bas))
  • 50 g de gruyère râpé ((facultatif))
  • Sel (, poivre)

  • Préchauffez le four à 200°C
  • Tranchez vos aubergines dans la longueur en fines tranches, disposez les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé
  • Enfournez pour une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que les tranches soient bien fondantes et dorées.
  • Pendant ce temps, épluchez puis émincez votre oignon . Faites le revenir dans une poêle huilée jusqu’à ce qu’il soit translucide
  • Quand il est fondant, rajoutez la viande hachée en petits morceaux, faites dorer, puis rajoutez le coulis de tomate
  • Assaisonnez avec du sel, les épices, et laissez mijoter pendant une vingtaine de minute, à feu doux. 10 minutes à couvert puis 10 à découvert, en remuant régulièrement, pour que le coulis de tomate épaississe.
  • Lorsque le coulis est devenu sirupeux, que l’ensemble n’est plus trop liquide, stoppez la cuisson
  • Préparez la sauce béchamel

    • Mettez 20g de maïzena au fond d’un verre, ajoutez un petit peu de lait prélevé sur les 200 ml puis délayez la maïzena dedans.
    • Dans une casserole, versez le lait restant puis le contenu du verre, mélangez.
    • Faites cuire sur feu moyen en remuant sans cesse jusqu’à épaississement
    • Attention, si la consistance est trop liquide et que vous voulez rajouter de la maizena, délayez-la d’abord dans un tout petit peu de lait FROID ! La maizena ne s’incopore qu’aux liquides froids !
    • Lorsque la béchamel est prête, ajoutez-y une noisette de beurre puis assaisonnez la.
  • Montez votre moussaka

    • Disposez environ un tiers de votre béchamel dans le fond d’un petit plat à gratin
    • Recouvrez d’un tiers de tranches d’aubergines, puis de la moitié de la viande, et d’enfin un tiers de béchamel
    • Répétez l’opération : aubergines, viande, béchamel
    • Puis pour la dernière couche, ne disposez que vos dernières tranches d’aubergines et le reste de votre béchamel. Saupoudrez de gruyère et enfournez une vingtaine de minutes à 180°C
  • Lorsque le dessus a bien doré, sortez votre moussaka du four et dégustez
  • Comme tous les plats à base mijotés, je trouve que c’est encore meilleur réchauffé, et plutôt tiède que brûlant, mais c’est mon goût !



Mini burgers américains

Voici la dernière recette de mon repas américain, des mini burgers classiques, au boeuf et au cheddar. Avec une sauce burger maison siouplait ;)

Pour les buns j’ai réutilisé ma recette, qui me convient bien : les buns étaient moelleux, tout mimi! Je n’ai pas osé les réaliser la veille, mais comme je me lève très tôt le matin j’étais dans les temps. A vous de voir comment vous préférez vous organiser :)

Je les ai faits vraiment tout petits pour avoir de la place pour manger tout le reste hihi-. Je vous conseille de faire de même, au delà de 20g de pâte par mini burgers, ils seront trop gros je pense.

Alors que là…on a pu n’en faire qu’une bouchée ;)

Mini burgers - Rappelle toi des mets

La prochaine fois, j’ai très envie de tester des burgers à base de mauricettes!

Pour une vingtaine de mini burgers

Pour les mini burgers : voir ici

Mini burgers américains

Pour la sauce burger

  • 1 CS de moutarde
  • 1 CS de mayo
  • 3 CS de crème fraiche épaisse
  • 1 cc d'huile neutre
  • 2 CS de sauce tomate

Mélangez le tout, goûtez puis rectifiez à votre goût

    Pour la garniture

    • 300 g de boeuf hâché
    • 1 paquet de toastinette de cheddar ((au moins 5))
    • Salade
    • Tomates pas trop épaisses ((les roma par exemple))
    • La sauce burger

    Le dressage

    • Lavez vos tomates puis coupez les en fine rondelles
    • Aplatissez votre viande hâchée en un rectangle d’environ 1 cm d’épaisseur
    • A l’aide d’un emporte pièce, coupez ensuite des mini steaks de la taille de vos mini burgers
    • Coupez chaque toastinettes en 4 carrés
    • Préchauffez une grande poêle huilée, puis faites cuire vos steaks d’abord sur une face, puis sur l’autre. A la fin de la cuisson, ajoutez un quart de toastinette sur chaque steak.
    • Ôtez les du feu lorsque le cheddar est fondu
    • Prenez la moitié inférieure d’un bun, et déposez un steak recouvert de cheddar dessus.
    • Disposez un peu de salade, une tranche de tomate
    • Pour finir, tartinez généreusement le bun supérieur de sauce burger, et déposez le rapidement (pr que la sauce ne coule pas trop) sur le dessus
    • Enfoncez un cure dents, déposez le mini burger sur un plat
    • Renouvelez l’opération :)
    • Vos mini burgers peuvent se conserver quelques heures à température ambiante, sinon entreposez les au frigo

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer




    Hachis parmentier butternut patates douces

    Alala mes aïeux ! Ce hachis parmentier butternut patates douces était juste une tuerie ! Une très très bonne surprise :) J’ai trouvé la recette sur La cuisine de Lillie, puis je l’ai adaptée à ma sauce.

    A la base la purée n’était faite que de butternut, mais je voulais un plat complet, j’ai donc rajouté de la pomme de terre d’un côté, de la patate douce de l’autre ( IG bas forever ;) ). Bien sûr, au lieu de faire deux purées comme moi, vous pouvez ne faire qu’une préparation !

    Pour le choix de la viande, j’étais un peu embêtée. Il y a des aliments comme ça, je ne les imagine qu’avec de la viande blanche. Je ne voulais donc pas utiliser seulement du bœuf hâché, mais je ne trouvais pas de hâché de volaille.

    J’ai donc fait un mix boeuf-porc hâché (pas trop gras) et grand bien m’en a pris, je pense que c’est le porc qui a apporté énormément de gourmandise.

    Je n’ai réalisé à quel point les quantités étaient importantes que …lorsque j’ai du sortir mon plus gros plat à gratin hihi ;) . Ce hachis parmentier butternut patates douces peut régaler 6 personnes environ (selon bien sûr l’appétit, si il est accompagné d’une salade…) , alors vous pouvez diviser les proportions. Ce serait quand même dommage, car il est toujours aussi bon le lendemain ;)

    Hachis parmentier butternut patates douces

    350g de porc maigre hâché
    500g de bœuf hâché 5% MG
    1 oignon
    1 cc de paprika
    2 gousses d’ail
    2 tomates (ou 3 CS de concassée de tomates)
    1 cc d’origan
    1 cc de persil
    800g de patates douces ou 6 pommes de terre moyennes (ou un mix des deux)
    1 belle courge butternut d’environ 1kg/1,5 kg
    4 CS de crème fraiche épaisse ou liquide
    Sel, poivre
    2 poignées de gruyère râpé

    • Faites cuire votre butternut selon votre méthode habituelle…ou selon la mienne. Je la coupe en deux dans la longueur, je recouvre chaque moitié de film micro ondable et je mets au micro ondes pour une vingtaine de minutes. Après, mon micro ondes est très grand, mais rien ne vous empêche de les couper en 4 ;) A la fin, vérifiez que la chair soit tendre partout

    • Pendant ce temps, faites cuire également vos pommes de terre/patates douces. Lavez les, puis plongez les dans l’eau bouillante une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que la pointe d’un couteau s’enfonce facilement

    • En attendant que les légumes cuisent, préparez la farce ;
      • Epluchez et émincez l’oignon, épluchez et écrasez votre gousse d’ail

      • Faites revenir votre oignon et votre ail dans une grande poêle chaude légèrement huilée

      • Préparez vos viandes hachées en essayant de séparer les gros « tas » à la main ou la fourchette, puis ajoutez les dans la poêle lorsque l’oignon est devenu translucide

      • Ajoutez le sel, les épices et herbes , les tomates émincées, et laissez mijoter à feu doux jusqu’à ce que le porc soit bien cuit (ça prend plus de temps que le bœuf)

    • Versez dans un plat à gratin , nous allons maintenant passer à la purée

      • Préchauffez le four à 180°C

      • Récupérez vos pommes de terre et épluchez les, puis passez les au presse purée.

      • Versez la purée obtenue dans un saladier , et attaquez vous à la butternut

      • Ôtez les graines, puis récupérez la chair avec une cuillère à soupe, ajoutez la à la purée de pommes de terre

      • Mélangez bien, écrasez de nouveau si besoin, puis ajoutez le sel, la crème fraiche, et mélangez une dernière fois. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si besoin

    Hachis parmentier butternut - Rappelle toi des mets

    • Ajoutez la purée dans le plat à gratin, lissez puis parsemez avec le gruyère râpé

    • Enfournez pour environ 15 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit gratiné

    Enregistrer

    Enregistrer




    Bibimbap, un plat coréen qui en jette!

    Coucou les loulous ! Tout va bien ? Aujourd’hui c’est bibimbap , un plat coréen beau, customisable et surtout très savoureux :) , Je l’avais déjà fait il y a quelques mois mais j’avais oublié de le poster. Alors j’ai profité de recevoir mes amis dimanche pour le refaire et vous en faire profiter :)

    C’est un plat vraiment simple à réaliser, mais qui demande du temps pour tout découper en julienne, cuire séparément… Mais le final est très élégant je trouve.

    J’ai trouvé la recette chez Bonne table et j’ai suivi à peu près ses ingrédients et instructions. A peu près… ;)

    Bibimbap - Rappelle toi des mets

    J’ai utilisé du riz basmati à la place du riz à sushi, pour que ce soit IG bas (sain quoi ;) ). J’ai utilisé des épinards frais, des champignons de Paris, des carottes et des courgettes en légumes. Mais vous pouvez mettre du chou chinois, d’autres sortes de champignons, des pousses de soja…

    N’hésitez pas à le faire à votre goût ! Et après, vous placez les sauces sur la table

    Bibimbap - Rappelle toi des mets

    Bibimbap pour 4-5 personnes

    • 200g de riz
    • 4 œufs (ou 5 si vous le faites pour 5)
    • 400g de viande de bœuf tendre
    • 2 courgettes
    • 2 grosses carottes
    • Quelques pousses d’épinards frais (c’est surtout pour la déco je trouve)
    • 300g de champignons émincés
    • 3 gousses d’ail
    • Huile de sésame et huile neutre (tournesol, colza…)
    • Huile de soja sucrée ou salée selon votre préférence
    • Sel, poivre

    Pour la marinade

    • 2 CS de sauce soja sucrée
    • 2 CS de sauce soja salée
    • 1 gousse d’ail
    • 2 CS d’huile de sésame
    • 2 cc de sucre roux

    Préparez la marinade quelques heures en avance

    • Découpez votre viande en petits morceaux (pouvant s’avaler en bouchées)
    • Disposez les dans un récipient, ajoutez y la sauce soja, l’huile de sésame, le sucre roux et la gousse d’ail écrasée
    • Mélangez, recouvrez de film alimentaire et entreposez au réfrigérateur pour quelques heures

    Bibimbap - Rappelle toi des mets

    Préparation des légumes (rien de compliqué mais un peu long!)

    • Lavez vos courgettes, épluchez vos carottes. Coupez les dans la longueur en 2 ou 3 selon leur taille.
    • Faites de fines tranches puis taillez en julienne (en longs filaments, comme sur la photo)
    • Epluchez vos champignons puis taillez les en lamelles
    • Lavez vos épinards
    • Epluchez et pressez vos gousses d’ail
    • Faites revenir séparément chaque légume dans une poêle huilée (mélange d’huile neutre et d’huile de sésame), avec un peu de votre ail pressé et de sel, jusqu’à ce qu’ils soient fondants. Réservez à chaque fois dans des bols différents
    • Faites cuire votre riz selon les indications du paquet
    • A ce stade, moi j’ai fait le dressage (du riz au fond, des lamelles bien disposées, en laissant juste une place pour la viande), pour réchauffer ensuite. Je ne vois pas comment c’est possible de tout garder chaud vu le nombre d’étapes avant de servir.
    • Faites cuire vos morceaux de bœuf toujours dans un peu d’huile, et en versant la marinade. Réservez (couvrez de papier alu car ça on ne le réchauffera pas)
    • Faites chauffer une dernière fois une grande poêle
    • Réchauffez les assiettes au micro ondes (bouuuh) et pendant ce temps, faites cuire vos 4 œufs au plat.
    • Rajoutez un œuf au centre de chaque assiette, et disposez la viande dans la place restante
    • Servez chaud et dégustez votre bibimbap!



    Pizza aubergine bœuf

    Quand on est blogueuse, on apprécie de faire de plus en plus de choses maison. Même les pizzas par exemple avec la pâte soi même :D (et là on se rend compte que faire une pizza coûte 2 euros max et qu’on se fait ent**er au restaurant ;) ) . J’ai voulu cuisiner pour mon chéri une pizza avec ce qui me tombait sous la main, et cette pizza aubergine boeuf m’a tellement plu que j’ai eu du mal à lui laisser ;) (malgré son nom qui ne donne pas du tout envie mais je n’étais pas inspirée :( )

    J’ai fait cette pizza avec un restant de la pâte faite pour ma pizza aux pommes de terre que j’avais congelée. La pâte s’en est très bien remise et elle a super bien levé, elle était délicieuse, épaisse juste ce qu’il faut et moelleuse… Un énorme miam :)

    J’aime les bases de crème plus que la sauce tomate, j’ai donc fait un mix mais vous pouvez mettre tout sauce tomate ou tout crème.

    Bien entendu je fourmille d’idées pour d’autres garnitures, mais c’est compliqué de trouver le temps et l’occasion de faire toutes les recettes qui trottent dans la tête d’une blogueuse hihi. =) 

    DSC03709

    Pour une pizza aubergine bœuf haché (et quelques autres broutilles…)

    • Pâte à pizza ( la moitié de cette recette ci)

    • 1 boule de mozzarella de qualité

    • 1 aubergine

    • 2 steaks hâchés

    • 5 œufs de caille (ou un œuf central)

    • 1 cc cumin

    • 1 cc origan

    • 10 cl de sauce tomate et 10 cl de crème (ou 20 cl que de l’un)

    Déroulé
    1. Préparez votre pâte à pizza comme indiqué dans le lien , puis préparez la garniture pendant la première levée

    2. Faites cuire votre aubergine : coupez-la dans la longueur en tranches d’un cm d’épaisseur environ, puis faites la griller au four 15 minutes à 200°C . Coupez la en morceaux à la sortie du four

    3. Faites également cuire vos steaks hâchés (saignant puisqu’ils vont de toute façon cuire à nouveau sur la pizza)

    4. Dans un saladier, mélangez l’aubergine en morceaux, les steaks hâchés coupés également, l’origan, le cumin. Assaisonnez avec sel +/- poivre

    5. Lorsque votre pâte a levé une première fois, dégazez la (chassez l’air provenant de la fermentation) , étalez la au rouleau à pâtisserie (fariné) pour avoir un rond à peu près régulier d’environ 1 cm d’épaisseur (vous pouvez ajouter un peu de farine à la pâte également si celle ci est trop collante) . Placez cette pâte sur une plaque de cuisson recouverte de film alimentaire

    6. Sur la pâte, étalez de la crème fraiche et/ou de la sauce tomate , puis parsemez avec la garniture contenue dans le saladier, en répartissant de façon homogène.

    7. Coupez votre mozzarella en tranches fines et disposez la sur la surface de la pizza

    8. Préchauffez le four à 200°C . La pâte va lever à nouveau pendant ce temps.

      pizza aubergine boeuf

    9. Lorsque le four est chaud est que la pâte a de nouveau gonflé (environ 15 minutes), enfournez la pizza. 5 minutes avant la fin de cuisson, sortez la pizza très rapidement pour y casser les œufs de caille (qui cuisent assez vite). Sortez la pizza lorsque les œufs sont cuits et les bords dorés

    10. Servez chaud et régalez vous !!

    Enregistrer

    Enregistrer




    Pain de viande moelleux, goûtu…. miam!

    Comment allez vous ? Vous aussi vous avez eu le droit à quelques beaux rayons de soleil, qui mettent du baume au cœur ? (bien que les températures le matin ne mentent pas, le froid approche et ma bonne humeur ne va pas tarder à migrer en même temps que les oiseaux ;) – Désolé chéri ) . Je vous livre une recette qui s’accomode aussi bien à l’été qu’à l’automne : froide ou tiède pour une des dernières soirées à grignoter avec des amis à l’extérieur, ou chaude pour une soirée toute douillette… Le fameux pain de viande !

    Je la vois tourner sur des blogs depuis des années, mais comme les boulettes, j’avais peur que ce soit sec (on a tous nos a priori en cuisine, non ?)

    Puis un jour, ma super copine Béa nous a conviés à une soirée où chacun devait amener un petit truc. Le thème ? « USA light »… Vous pouffez vous aussi ? ;)

    J’ai interrogé mon ami Google qui m’a répondu « LOL », ce qui ne m’a pas beaucoup aidée, alors je suis allée sur mon compte pinterest… Et là bingo, c’était l’occasion toute trouvée de tester le pain de viande (ou meatloaf pour faire plus américain). Il y en a des milliers de recettes, j’ai bidouillé la mienne à mon image et mes envies.

    Le pain de viande est super rapide à faire, à part la cuisson de l’oignon et de l’ail, il suffit de tout jeter dans un saladier et pétrir.

    Je ne sais pas si les photos lui rendent hommage, mais si vous me faites confiance, je vous assure que c’est super moelleux, super goûtu et…ce que j’aime le plus, customisable ! :)

    D’ailleurs il a eu beaucoup de succès (surtout auprès de moi-même, j’ai du lutter pour ne pas manger tout toute seule ! )

    Et pour le rendre encore plus sain, j’ai utilisé des flocons d’avoine au lieu de mie de pain : Une recette saine et bonne, que demander de plus ! :)

    Pain de viande / meatloaf - Rappelle toi des mets

    Alors il vous faudra pour un pain de viande dans un moule à cake (au moins 6 personnes)

    • 800g de viande hâchée de bœuf 5% de MG (vous pouvez prendre des steak hâchés que vous recouperez)
    • 2 œufs légèrement battus
    • Piment (à votre goût)
    • Basilic ( 1 CS), origan (2 CS)
    • 90g de sauce tomate
    • 30g de ketchup
    • 100g de petits flocons d’avoine
    • 1 oignon
    • 2 gousses d’ail
    • Sel, poivre (désolée, je ne mets jamais de quantités précises, je goûte pour savoir – oui, même ce qui est cru, rien ne me fait peur hihi)
    • Préchauffez votre four à 170°C
    • Emincez l’oignon et pelez et écrasez votre ail
    • Faites les revenir dans un peu d’huile, sur feu moyen en remuant fréquemment pour ne pas qu’ils colorent. Lorsque l’oignon est translucide stoppez la cuisson.
    • Dans un grand saladier versez la viande hâchée, ajoutez les herbes (à votre convenance, customisez vous dis je ! ;) ) et le piment si vous le souhaitez, le sel, le poivre, ainsi que le ketchup, la sauce tomate et les œufs battus. Pétrissez bien pour que le mélange soit homogène
    • Ajoutez les flocons d’avoine et pétrissez à nouveau pour bien incorporer . Si vous trouvez que votre mélange est un peu trop compact, vous pouvez rajouter un tout petit peu de lait (vraiment tout petit peu, 30 ml)
    • Versez le mélange dans un moule à cake beurré en tassant bien le mélange
    • Enfournez pour 45 minutes à 1h, selon votre four. Il faut qu’une croûte se forme sur le dessus, que la viande se détache facilement des parois.
    • Régalez vous quand c’est chaud, tiède, froid, avec du ketchup ou de la moutarde ou sans rien… Faites comme bon vous semble :)

    Enregistrer




    Boeuf loc lac

    Bonjour !

    Aujourd’hui un plat, ça faisait longtemps ! Du bœuf loc lac, que j’aime beaucoup, mais je trouvais la viande trop dure (et ça j’aime pas du tout!!). Alors j’ai fait quelques recherches (que ce soit pour retrouver la famille de ce patient qui ne parle pas un mot de français, ou en cuisine, je me sens une âme de Sherlock Holmes ;) ) sur les moyens d’attendrir une viande, et voici : on peut la battre, ou en peut l’enduire de bicarbonate de soude quelques heures avant de la cuisiner.

    J’ai trouvé la recette ici (mais j’ai omis le poivre)

    Et miracle, ça a marché !!! J’ai obtenu une viande super tendre, miam miam ! :)

    Donc pour 2 personnes, il vous faudra

    • 2 morceaux (250g) de bœuf tendre, massés quelques heures avant avec une pincée de bicarbonate de soude, puis rincés abondamment
    • ½ oignon
    • 1 gousse d’ail
    • 1 cc sucre roux
    • 1 CS sauce soja sucrée
    • 1 cc de sauce d’huitre
    • 1 cc sauce de poisson
    • 1 CS de ketchup
    • 1 petite cc de maizena
    • Facultatif : gingembre, poivre, 1 pincée de piment
    • Hâchez finement l’ail.
    • Coupez votre bœuf (bien rincé) en morceaux (de la taille d’une bouchée) et mettez les dans un plat avec le sucre, les 3 sauces, le ketchup, +/- poivre, piment, gingembre. Ajoutez la maizena tamisée et mélangez bien. Recouvrez d’un film alimentaire et laissez au frais 30 minutes
    • Faites chauffez un wok avec un peu d’huile, et faites revenir votre bœuf 2-3 minutes si vous l’aimez saignant. 1 minute avant la fin, ajoutez l’oignon coupé en grosses lamelles, pour qu’il reste encore croquant.
    • Servez avec du riz, ou des poivrons (comme moi)



    Moussaka (presque) légère à ma façon

    Un des plats qui nous a accompagnés toute l’année, durant le bon vieux temps des gamelles (pleure pas Chéri ;)), je trouve que c’est un plat réconfortant l’hiver. Ce n’est sûrement pas la vraie moussaka, mais je trouve ça délicieux ! Du bœuf, des aubergines (pas en tranches comme dans une vraie moussaka, honteusement en morceaux pour aller plus vite!), une béchamel allégée, des épices, et on se fait plaisir :)

    Pour 2 personnes il vous faudra

    • 1 grosse aubergine (environ 350g une fois cuite)

    • 2 CS d’huile d’olivre

    • 300g de viande hâchée de bœuf

    • 1 oignon

    • 300-400ml de coulis de tomates

    • 2 CS d’herbes en tout (moi j’ai utilisé un mélange d’épices italiennes, je pense qu’on peut y mettre laurier, origan par exemple. Parfois j’y mets du cumin. Bref, customisable à souhait puisqu’on n’a pas la prétention de faire la vraie ;))

    • 200ml de lait

    • 20g de maizena

    • 50g de gruyère râpé

    • Sel, poivre

    Alors, sur le marché, je suis tombée sur ça :

    P1100344

    J’ai demandé s’il y avait une différence et on m’a dit que oui, les plus allongées étant les plus douces, la blanche et violette un peu plus forte, et l’aubergine banale que nous connaissons, la plus forte.

    J’ai choisi l’énorme blanche et violette pour la moussaka, ai-je senti une différence ? Oui oui oui !!! Je l’ai trouvée effectivement bien plus douce ! (mais bizarrement, je préfère la normale)

    Bon maintenant la recette :)

    • Coupez votre aubergine en dés, et faites la revenir dans un faitout (en tout cas quelque chose avec un fond épais qui ne la laissera pas brûler) avec 2 CS d’huile d’olive, du sel et un fond de verre d’eau. L’aubergine pompe et ça peut paraître insuffisant, mais si on couvre bien, qu’on remue fréquemment, pas besoin de rajouter d’huile :)

    • Lorsque l’aubergine est fondante, réservez-la dans un récipient.

    • Faites revenir l’oignon émincé (coupé en petits dés) dans le faitout (dans l’huile restante, ou rajoutez de l’huile).

    • Quand il est fondant, rajoutez la viande hâchée, faites dorer, puis rajoutez le coulis de tomate

    • Assaisonnez avec du sel, les épices, et laissez mijoter pendant une vingtaine de minute, à feu doux, à découvert, en remuant régulièrement, pour que le coulis de tomate épaississe.

    • Lorsque le coulis est devenu sirupeux, que l’ensemble n’est plus trop liquide, rajoutez l’aubergine, remuez pour que les saveurs se mélangent, puis versez dans un petit plat à gratin.

    • Préchauffez votre four à 200°C

    • Pour la sauce béchamel, mettez 20g de maizena au fond d’un verre, ajoutez un petit peu de lait prélevé sur les 200 ml puis délayez la maizena dedans.

    • Dans une casserole, versez le lait restant puis le contenu du verre, mélangez. Mettez sur feu moyen en remuant sans cesse jusqu’à épaississement

      [button icon= » » link= »http:// » target= »_self,_blank » lightbox= »false » style= »1,2,3″]Attention, si la consistance est trop liquide et que vous voulez rajouter de la maizena, délayez-la d’abord dans un tout petit peu de lait FROID ! La maizena ne s’incopore qu’aux liquides froids, si vous la saupoudrez dans le lait bouillant, cela fera des grumeaux ![/button]

    • Lorsque la béchamel est prête, ajoutez-y une noisette de beurre, assaisonnez-la (sel, poivre) et versez-la sur le mélange déjà présent dans le plat à gratin

    • Parsemez de gruyère rapé

    Moussaka - Rappelle toi des mets
    Avant cuisson

    • Enfournez pour une trentaine de minutes

    Moussaka - Rappelle toi des mets
    A la découpe, du dessus




    Bo bun au boeuf

    Je ne vous ai jamais parlé des « repas de rêve ». Des repas organisés depuis des années avec ma Mélo (parfois qui mettent plusieurs mois à arriver, overbookées comme nous sommes ;) ), ou chacune décide ce qu’elle veut que l’autre lui prépare, à tour de rôle.

    C’est franchement un super rituel parce que nous sommes très différentes et nous découvrons chaque fois des recettes que nous n’aurions jamais testées sans cela. J’ai ainsi découvert que les lasagnes maison, c’était délicieux (moi qui ne suis pas trop pâtes), découvert l’association terrine de saumon-poireaux, et récemment, ça m’a fait oser les macarons (merci merci, je n’aurais pas tenté avant longtemps sinon) et me lancer dans un bo bun au bœuf.

    Au début honnêtement j’étais sceptique. Je n’aime pas trop trop les rouleaux de printemps que je trouve fades, et j’avais peur que ce soit pareil; je me doutais que tout se jouerait sur l’assaisonnement mais j’avais peur de le louper. Mais j’ai trouvé une super recette  que j’ai un peu bidouillée, avec une sauce qui accompagne très bien, et on a toutes les deux beaucoup aimé!

    Pour 2 personnes il vous faudra

    • 125 g de vermicelle de riz
    • 200g de boeuf tendre (j’ai pris un « pavé tendre » et c’était hyper bon)
    • 1 échalote
    • 1 gousse d’ail
    • 1 pincée de sucre
    • 1 cc de curry
    • 2 CS de sauce de poisson (nuoc mam)
    • Batavia
    • 2 petites carottes
    • 30g de cacahuète
    • Feuilles de menthe (optionnel)
    1. Coupez votre bœuf en fines lanières, puis mettez les dans un saladier. Ajoutez-y l’ail hâché, l’échalote émincée, le curry et le sucre. Mélangez, couvrez d’un film plastique et laissez mariner au frigo au moins 30 min (pas besoin de sel, le nuoc mam étant déjà bien salé)
    2. Pendant ce temps, faites cuire les vermicelles dans de l’eau bouillante salée, la durée indiquée sur le paquet. Rincez les à l’eau froide pour en stopper la cuisson
    3. Râpez vos carottes, rincez les feuilles de batavia (sauf si elles viennent d’un sachet :D)
    4. Concassez vos cacahuètes et faites-les légèrement griller à la poêle à sec. Ciselez votre menthe (moi je ne suis pas fan mais beaucoup trouvent que ça rajoute quelque chose)
    5. Faites chauffer un wok à feu vif, faites y revenir dans de l’huile neutre ou d’arachide les lanières de viande, pas trop longtemps, selon la cuisson désirée (moi je l’aime tendre)

    Pour la sauce d’accompagnement

    • Sauce de poisson (1 volume ),
    • Vinaigre de vin (1 volume ),
    • Sucre ( 1 volume )
    • Eau ( 3 volumes )
    • + Ail et/ou piment en option

    (Je vous conseille par exemple 2 CS de nuoc mam, 2 CS de vinaigre, 2 CS de sucre, et 6 CS d’eau)

    • Faites chauffer l’eau dans un bol (pour que le sucre se dissolve)
    • Ajoutez-y le sucre, le vinaigre et le nuoc mam (+/- ail et piment), mélangez

    Pour le dressage

    • Déposez des feuilles de batavia au fond d’une assiette creuse ou d’un grand bol
    • Ajoutez les vermicelles de riz, puis disposez dans différents coins sur le dessus des pâtes les cacahuètes, les carottes râpées, et les lanières de viande
    • Servez vos convives, avec à côté le bol de sauce et un bol rempli de feuilles de menthe, pour assaisonner à votre convenance :)

    P.S : sur la photo, mes lanières de bœuf ne sont pas assez fines.

    P.S 2: attention, c’est copieux!