Soupe pomme de terre poulet petits pois

A Toulouse, parfois le temps est tellement clément qu’on se sent déjà au printemps. Puis l’hiver reprend ses droits et brrr on a besoin de plats réconfortants. Ainsi j’ai testé une nouvelle soupe, un peu au pifomètre, s’inspirant quand même de ma «chupe de camarones », souvenir du Pérou. Voici donc une soupe pomme de terre petits pois et poulet, crémeux, tout doux… Miam !

Je lui ai donné un petit accent asiatique avec de la coriandre et du curry, mais libre à vous d’y mettre des herbes de provence :)

Soupe pomme de terre petits pois poulet - Rappelle toi des mets

Soupe pomme de terre petits pois poulet pour 2 personnes

  • 1L de bouillon de légumes ou poulet

  • 2 petites pommes de terre

  • 150g de petits pois surgelés

  • 150g de filet de poulet

  • 80g de crème épaisse, allégée ou pas

  • 1 cc de curry

  • 1 pincée de coriandre

  • Faites bouillir de l’eau avec 2 cubes de bouillon

  • Epluchez vos pommes de terre et coupez les en dés (assez gros pour en faire une bouchée)

  • Plongez les dans l’eau bouillante avec les petits pois.

  • A partir de la reprise d’ébullition, comptez 10 minutes

  • Pendant ce temps là, faites cuire vos filets de poulet à la poêle

  • Stoppez la cuisson des légumes

  • Récupérez à l’écumoir vos légumes, et déposez les dans un saladier

  • Ajoutez la crème liquide, puis délayez petit à petit avec le bouillon. Ajustez la consistance à votre goût (texture vraiment veloutée, ou vraiment liquide comme une soupe)

  • Goûtez puis rectifiez l’assaisonnement (en sel, poivre). Ajoutez le curry et la coriandre

  • Coupez vos filets de poulet en morceaux

  • Répartissez le velouté et le poulet dans deux bols

  • Dégustez votre soupe !




Délicieux velouté poireaux carottes

Coucou ! Je remonte aujourd’hui cette recette de velouté poireaux carottes, car la photo ne le mettait pas à l’honneur ! Petite, je n’étais pas fan des soupes maison, ma maman me traumatisait avec l’unique soupe qu’elle savait faire et n’assaisonnait jamais (désolée maman). J’étais par contre fan des soupes industrielles!

Un jour, j’ai aperçu ce velouté poireaux carottes sur le blog de Aux fourneaux de Manuella. Il avait l’air si doux, avec une si jolie couleur, que j’ai instantanément eu envie de le tester  :)

Velouté poireaux carottes - Rappelle toi des mets

Et j’ai bien eu raison car mon léger a priori sur les soupes faites de plusieurs légumes, mélange que je ne trouve pas toujours heureux, a disparu. Nous avons A-DO-RE ! C’était d’une douceur en bouche incroyable, et si rapide à préparer!

Velouté poireaux carottes - Rappelle toi des mets

Depuis, les soupes et veloutés ont la part belle à la maison, et celles du commerce : POUAH! ;)

Velouté poireaux carottes - Rappelle toi des mets

Pour un velouté poireaux carottes pour 3-4 personnes (selon que vous m’ayez ou pas à table ;) )

  • 2 poireaux
  • 6 carottes énormes (ou 8 moyennes)
  • 1 oignon
  • 1L d’eau
  • Crème fraiche
  1. Epluchez vos carottes, coupez-les en tronçons assez petits. Lavez vos poireaux et coupez les également en tronçons , et enfin émincez votre oignon en fines lamelles
  2. Faites revenir vos légumes dans une noix de beurre ou un filet d’huile, sur feu doux, sans coloration
  3. Couvrez avec l’eau, ajoutez du gros sel et laissez mijoter à couvert jusqu’à ce que les carottes soient tendres. Attention, même à couvert, mon eau s’est évaporée. Je vous conseille de surveiller régulièrement qu’il reste assez d’eau, et sinon d’en rajouter en cours de cuisson.
  4. A la fin de la cuisson, mixez vos légumes avec de l’eau de cuisson (la quantité est à adapter à la texture que vous souhaitez) (au blender c’est top, ça donne une texture aérienne), puis ajoutez de la crème fraiche à votre convenance .
  5. Servez bien chaud et régalez vous ! :)



Potée chou jambonneau

Je vous avais dit récemment que je n’avais pas beaucoup d’idées l’hiver…Mais ça c’était avant, avant de me dire que finalement, pourquoi ne pas faire une soupe-repas… Oui parce que pour moi, la soupe c’est le plat light du soir, pas celui complet du midi. Mais après avoir trouvé un super livre sur les soupes complètes, je me suis lancée avec cette potée chou jambonneau.

J’étais super enthousiaste de faire une bonne soupe (il en faut peu xD) et j’avais hâte de goûter. J’ai un tout petit peu adapté la recette (j’ai enlevé les pommes de terre, mis plus de chou…) et au final, j’étais très contente du résultat.

Cette potée chou jambonneau est loin des goûts que je cuisine d’habitude en soupe (chou fleur, courge). Le petit goût fumé conféré par le paprika apporte beaucoup, j’avais presque l’impression de manger un cassoulet, en tout cas un plat bien complet !

Potée chou jambonneau - Rappelle toi des mets

Potée chou jambonneau pour 3 personnes

  • ½ chou vert
  • 250g de jambonneau déjà préparé (un paquet sous vide Fleury michon pour moi
  • 1 oignon
  • Une boite de conserve de 200g d’haricots blancs préparés
  • 1 CS de paprika fumé
  • Un litre d’eau
  • 1 cc de laurier, 1 cc de thym
  • Gros sel
  • Epluchez puis émincez votre oignon, et faites le revenir dans une grande casserole sur feu moyen
  • Pendant qu’il dore, coupez votre ½ chou en lanières puis lavez le
  • Mettez le dans la casserole, puis couvrez d’un litre d’eau
  • Mettre une bonne pincée de gros sel , puis le laurier et le thym
  • Laissez mijoter à couvert pendant 10 minutes, puis ajoutez le jambonneau coupé en dés
  • Laissez mijoter 10 minutes supplémentaires, puis ajoutez les haricots blancs égouttés et rincés
  • Poursuivre la cuisson pendant 10 minutes, rectifiez l’assaisonnement (sans vous brûler!) et servez

Enregistrer

Enregistrer




Velouté butternut châtaignes bacon

Hello !! Ma bûche vanille praliné a bien chargé mes derniers articles en sucre, mais ouf nous pouvons revenir au salé ;) . Je vous livre une recette de velouté butternut châtaignes bacon, qui pourra aussi bien régner sur votre table de réveillon que sur vos genoux pour un plateau repas réconfortant :)

J’ai utilisé des châtaignes déjà préparées en bocal, et j’en suis ravie ! En effet, j’avais eu l’idée saugrenue il y a quelques années de préparer des châtaignes moi-même…. Je me suis retrouvée pendant plusieurs heures les doigts en feu à essayer d’enlever les « peaux », tout cela malgré les techniques dites « miracle ». Enfin à vous de voir… ;)

Je vous donne des proportions approximatives, libre à vous de mettre plus ou moins de châtaignes, butternut, bouillon… Pour obtenir la texture et le goût que vous aimez. Idem, lardons ou allumettes de bacon, crème entière ou allégée… Vous êtes libres ! :)

Velouté butternut châtaignes pour 2 personnes

  • 200g de châtaignes en bocal

  • 400g de butternut (environ la moitié d’une grosse butternut)

  • 400 ml d’eau

  • 1 cube de bouillon (volaille ou légumes)

  • 75g d’allumettes de bacon

  • 150-200 ml de crème liquide

  • Papier film micro ondable

  • Coupez votre butternut en deux dans la longueur

  • Recouvrez une moitié de film micro ondable et posez la sur une assiette. Mettez le tout au micro-ondes pendant une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que la chair de la butternut soit totalement fondante

  • Pendant ce temps, émincez vos échalotes puis faites les revenir dans 20g de beurre

  • Lorsque les dés sont translucides, ajoutez vos châtaignes et faites les caraméliser sur feu moyen 5 minutes

  • Couvrez d’un peu d’eau et laissez mijoter une dizaine de minutes

  • En parallèle, préparez votre bouillon en plongeant votre cube dans 400 ml d’eau bouillante

  • Lorsque tout est cuit, disposez dans un blender les châtaignes, la chair de butternut que vous aurez raclée, et du bouillon. Pas tout le bouillon d’un coup, pour rectifier la texture au fur et à mesure

  • Rectifiez la texture et l’assaisonnement

  • Dans une casserole, faites revenir vos allumettes de bacon jusqu’à ce qu’elles soient dorées puis ajoutez de la crème liquide. Laissez chauffer, puis mixez ou laissez tel quel

  • Lorsque le tout est chaud, versez le velouté dans un bol, puis surmontez de crème liquide/bacon ….

  • Et régalez vous avec votre velouté butternut châtaignes ! :)




Velouté de chou fleur, lardons et champignons

J’adore les soupes quand elles sont « uni-parfums » (sauf la soupe poireaux-carottes dont je raffole) . Ou plutôt j’adore les veloutés. Le velouté de chou fleur est un de mes plats chouchous, je le trouve super doux en bouche, avec souvent une petite pointe de crème fraiche et des brins de ciboulette qui l’agrémentent parfaitement (mais qui sont facultatifs car rien que le chou fleur imprégné de bouillon et cette texture veloutée en bouche…mmmh!).

Je sais que le chou fleur ne plait pas à tout le monde : l’odeur, le goût prononcé. Mais en fait, bien bien cuit dans du bouillon (je le laisse bouillir jusqu’à ce qu’une lame de couteau s’enfonce vraiment comme dans du beurre et qu’il soit tout ramolli), c’est un délice :) Et je suis accro à la texture que ça a grâce au blender, lisse et onctueux, mioum !

Mais pour sublimer ça, j’avais un reste de sauce du poulet campagnard, et ça s’associe tellement bien que j’ai décidé de vous donner la recette avec ce petit accompagnement qui chante tout :)

J’avais pesé la quantité exacte de bouillon pour quelle quantité de chou fleur, puis j’ai oublié de marquer, oups ! Mais je vous fais confiance, vous allez adapter la quantité à la texture que vous aimez :)

Temps de préparation 15 min, temps de cuisson 30-40 min

Velouté de chou fleur pour 2- 3 personnes :

  • Un chou fleur
  • 2 cubes de bouillon de volaille
  • De la crème fraiche (autant que vous voulez, selon que vous êtes plus ou moins raisonnable, plus ou moins au régime ;) )
  • De la ciboulette surgelée
  • Facultatif : 75g de lardons, une petite boite de conserve de champignons de paris en tranches,  100 ml de crème liquide
  • Au mieux, un blender, sinon un mixeur plongeant
  • Faites bouillir de l’eau, beaucoup d’eau (assez pour cuire un chou fleur quoi) avec 2 cubes de bouillon de volaille
  • Pendant ce temps, coupez votre chou-fleur en fleurets de taille moyenne (plus ce sera gros, plus ça mettra de temps à cuire) après avoir ôté les feuilles et le « tronc »
  • Plongez dans l’eau bouillante et laissez cuire 30-40 minutes jusqu’à ce que le chou fleur soit archi fondant, qu’un couteau s’enfonce comme dans du beurre
  • Pendant ce temps, faites revenir les lardons et l’échalote émincée 2 min dans une poêle puis ajoutez les champignons pour 2 minutes supplémentaires, avant d’ajouter la crème. Laissez réduire la sauce puis éteignez le feu
  • Arrêtez alors la cuisson et laissez tiédir un petit peu (j’ai toujours peur que mon blender explose avec le choc thermique)
  • Mettez vos fleurets dans le blender avec un petit peu de bouillon, mixez, puis rajoutez petit à petit plus de liquide selon la consistance recherchée. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement
  • Versez dans les bols votre velouté de chou fleur puis versez un filet de crème liquide et parsemez de ciboulette, et/ou du mélange lardons champignons. Régalez vous :)

Velouté de chou fleur




Chupe de camarones

Coucou ! Avant de vous livrer cette recette de chupe de camarones, il faut que je vous dise : j’ai des amis formidables. Des amis qui m’ont énormément manqués quand j’étais en Amérique du Sud, des amis dont je suis fière, des amis qui m’ont encouragée lors de mon voyage, et m’ont accueillie comme une reine à mon retour.

Je pensais déprimer en rentrant mais je me suis sentie tellement aimée… :) (un bon pour un massage, des repas, apéros, cadeaux, j’ai pas trop de chance moi ?? <3)

Pour réunir plusieurs amies et retrouver le plaisir de cuisiner, j’ai décidé de les inviter à manger. Et pour le fun, j’ai décidé de faire un thème Amérique du Sud (bon, n’ayant pas été vraiment fan de la cuisine là-bas, je peux faire un repas là-dessus mais pas deux … ;) )

Je vous livre en premier la recette de la chupe de camarones, typique du Pérou, que je n’ai jamais eu l’occasion de goûter là-bas (c’est-à-dire qu’il fallait être à proximité d’un restaurant le proposant ET ne pas être malade en même temps, condition jamais réunie :P ) et que je voulais absolument cuisiner en France.

Je ne peux pas comparer avec la recette originale de la chupe de camarones, mais en tout cas moi j’ai adoré ! (et mes copines ont au moins bien fait semblant d’aimer aussi ;) ) .

Pourtant, j’ai un a priori à propos des soupes, je trouve ça chaud, difficilement original, et pas vraiment gastronomique…Eh bien celle-ci m’a bluffée, je la referai sans hésiter. Elle est douce, crémeuse, pleine de saveurs…Vraiment je vous conseille de tester :)

J’ai pris la recette sur le blog 7 lieues , mais je l’ai adaptée à mon goût (comme enlever les tomates, car je n’aime pas trop les soupes aux tomates ; enlever le riz car j’en ai assez mangé pour les 10 ans à venir… Mais je vous le répète, cuisiner c’est adapter comme on aime!) .

Chupe de camarones pour 4 personnes

  • 500g de grosses crevettes crues (une quizaine)
  • 1,5 L d’eau
  • 1 CS de farine (ou maizena)
  • 1 petit oignon
  • 4 grosses gousses d’ail
  • 1 CS d’origan
  • Du piment en poudre (je n’avais pas de pâte de piment)
  • 4 petites pommes de terre
  • 150g de petits pois (pour moi, en conserve de qualité)
  • 100g de maïs en grain
  • 100g de saint-morêt
  • 200 ml de lait condensé non sucré (je pense que de la crème fraiche liquide à 12% fonctionne aussi, je ne saisis pas trop la différence)
  • 4 œufs
  • Sel, poivre
  1. Séparez les têtes des crevettes du reste du corps. Mélangez la cuillère à soupe de farine avec l’eau dans une casserole, plongez y les têtes de crevettes et portez à ébullition environ 5 minutes. (pendant ce temps, épluchez le corps des crevettes et réservez les au frigo). Passez le liquide au tamis pour ne récupérer que le fumet, que vous mettrez de côté
  2. Emincez l’oignon et l’ail, puis faites les revenir dans de l’huile dans une sauteuse assez grande (il faut que la totalité de la recette rentre dedans) sur feu doux en remuant très souvent (ail cramé, recette gâchée !) jusqu’à ce que les oignons soient translucides. Assaisonnez.
  3. Ajoutez l’origan et le piment (à votre convenance) puis laissez mijoter encore un peu
  4. Versez votre fumet (il doit vous rester plus d’un litre) , puis ajoutez vos pommes de terre épluchées et coupées en morceaux. Couvrez et laissez mijoter jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites (mais pas trop non plus, juste qu’on puisse enfoncer la pointe d’un couteau dedans)
  5. Pendant ce temps, coupez comme vous le pouvez votre saint morêt en « dés »
  6. Sortez alors les pommes de terre du bouillon et disposez les dans de belles assiettes creuses. Versez dans le bouillon les petits pois, le maïs, les crevettes crues, les œufs battus et le saint-morêt. Ajustez l’assaisonnement (salez, poivrez), et lorsque les crevettes sont roses (à peines quelques minutes), ôtez la soupe du feu.
  7. Hors du feu, ajoutez le lait condensé non sucré et mélangez, puis servez la soupe dans les assiettes, en essayant de répartir équitablement les différents ingrédients
  8. Régalez-vous ! :)

chupe de camarones




Velouté de potimarron, crème de lardons, croquette de cheddar aux noisettes

Soupe potimarronLe potimarron chez nous, c’est sacré ! Je l’aime assez compact, avec juste un peu de sel et de crème, et je l’entame directement à la petite cuillère (après l’avoir fait cuire au  micro-ondes, je vous en reparlerai). Mais impossible de comprendre comment bien les choisir : avec une même tête, il peut être délicieux ou terreux ou amer, trop compact ou liquide comme de l’eau ou parfait…Si quelqu’un y comprend quelque chose aux potimarrons, je suis preneuse !! (pourtant, c’est pas faute d’en manger une à deux fois par semaine!)

Donc nous avons développé la technique du gratin de potimarron (recette super facile, à venir peut-être), que Chéri adore (moi aussi, mais j’essaye d’être raisonnable et de le manger nature ;) )

Ce week end j’avais envie de changement, et Chéri a donné sa permission pour tenter autre chose que le gratin (sacré) :)

Plus qu’une recette, je vais vous donner un concept, car je n’ai pas noté les proportions exactes, qui de toute façon n’existent pas car le potimarron est plus ou moins liquide, plus ou moins gros, vous aimerez le velouté plus ou moins épais…. Donc c’est une idée de base à arranger à votre goût :)

 

Pour 2 personnes il vous faudra

  • 1 beau potimarron (pas trop énorme, pas trop petit..)
  • Du bouillon de légumes (½ cube dilué dans 500 ml d’eau)
  • 50-100g de lardons (selon votre gourmandise)
  • De la crème fraiche (pour le velouté et pour la crème, je dirais 250 ml en tout )
  • 50g de gruyère
  • 6 toastinettes de cheddar
  • 100g de poudre de noisettes
  • 1 œuf
  • De la farine
  • Sel, poivre

Pour le velouté

  • Faites cuire le potimarron au micro-ondes : environ 15 min puissance maximale, avec le potimarron coupé en deux, chaque moitié recouverte de film alimentaire (si ça rentre vous pouvez mettre les deux moitiés en même temps au micro-ondes, mais il faudra peut-être augmenter la durée, de toute façon ça se voit si le potimarron est cuit)
  • Evidez le, et récupérez la chair (même si normalement, la peau se mange. S’il est bio et que vous l’avez lavé avant, vous pouvez tout garder :) )
  • Mixez-la avec du bouillon et de la crème, en quantité suffisante et dans les proportions que vous voulez pour obtenir un velouté onctueux
  • Rajoutez alors le gruyère, et assaisonnez

Pour la crème de lardons

  • Faites revenir dans une poêle les lardons. Lorsqu’ils sont dorés, versez la crème liquide dessus (environ 150 ml) et laissez mijoter quelques minutes à feu doux pour qu’elle prenne la saveur des lardons
  • Mixez le tout pour obtenir une crème épaisse (vous pouvez sinon filtrer, mais dans ce cas je vous conseille d’avoir préparé la crème quelques heures avant, et d’avoir laissé les lardons infuser dans la crème au frais tout ce temps)

Pour les croquettes

  • Faites des boules avec chaque toastinette de cheddar, puis réservez les au congélateur 15 min pour les faire durcir.
  • Préparez une assiette creuse remplie de farine, une avec un œuf battu, et une avec la poudre de noisettes
  • Lorsque le velouté est prêt, roulez chaque boule dans la farine, puis l’oeuf, puis la poudre de noisettes. Vous pouvez renouveler l’opération en la roulant de nouveau dans l’oeuf et la poudre de noisettes pour avoir une coque plus solide (le but étant que le cheddar ne s’en échappe pas)
  • Faites frire (le temps que la coque dore et que le fromage fonde) quelques minutes et servez tout chaud :)

Servez le velouté (que vous ferez réchauffer si besoin), ajoutez la crème de lardons (moi je l’ai fait à la poche à douille mais vous pouvez faire bien plus simple), et servez les croquettes dans un petit bol à côté . Régalez vous ;)

Remarques

  • J’ai pris du cheddar car j’avais ça dans le frigo, mais une toastinette d’emmental ferait très bien l’affaire
  • Je pense qu’on pourrait ajouter à la coque de vraies noisettes concassées et grillées à sec (farine + œuf + poudre + œuf + noisettes concassées)
  • Vous pouvez rajouter des épices ou des herbes si vous le souhaitez, tout est permis ;)