Galette des rois maison

Hello ! Aujourd’hui je vous publie l’histoire de ma première fois… en terme de galette des rois je veux dire ;) . Et c’est une histoire pleine de leçons : comment quelqu’un qu’on estime « doué en cuisine » peut foirer complètement une recette, mais également comment, avec un peu d’obstination, on peut super bien rattraper le coup :)

Pour tenir mes résolutions culinaires 2017, je voulais attaquer une recette à la fois technique et qui fait peur (la pâte feuilletée) et une recette de saison (la galette des rois).

Alors j’ai lu des conseils ici, et j’ai décidé de suivre une recette de frangipane . Je suis bien tous les conseils, je dispose ma frangipane, elle est un peu trop liquide et j’en ai beaucoup trop. Je sais qu’il faut laisser au moins 2 cm de marge entre la garniture et le bord de la pâte, mais la frangipane ne tient pas bien en place :/

J’essaye malgré tout de souder les bords, un peu de garniture s’échappe, zut. Tant pis, je finis la recette, et j’enfourne avec un mélange de peur et d’excitation. Je dis à chéri que j’espère que ça va réussir, mais au fond de moi je suis super optimiste.

Au bout de 10 minutes je jette un coup d’oeil, trop pressée de voir mon feuilletage se développer. Et là catastrophe, toute la garniture s’est échappée, le cercle de pâte du dessus s’est foutu la malle.

Je suis dégoûtée, sidérée, ma galette des rois maison que j’ai promise à tout le monde… :'(

C’est dommage, le cercle de pâte du dessous n’est pas trop moche, il avait même commencé à feuilleter. Alors je prends la décision de ne pas tout refaire. Je récupère ma frangipane, que j’épaissis avec de la poudre d’amande et que je remets au frais. Je nettoie bien le cercle du dessous (gros pari que de réutiliser une pâte déjà un peu cuite), et je décongèle seulement un pâton pour refaire le cercle du dessus.

Cette fois ci ma frangipane est plus épaisse, je laisse 3 cm de marge (carrément) entre elle et le bord. Je soude les bords des pâtes avec les doigts puis en appuyant avec les dents d’une fourchette, c’est moche mais tant pis.

Finalement je renfourne, je m’assois devant le four, et j’attends. Et vous savez quoi ?? Ca marche !!!

Avec la pâte du dessous précuite et raclée, la frangipane précuite et épaissie au pifomètre, les bords super moches « soudés » à la fourchette : ça MARCHE !!!

Ca marche et mieux que ça, c’est magnifique. En effet, les bords moches ne se voient plus, ils ont feuilleté à souhait. On ne croirait jamais que j’ai failli foirer cette galette, à part une légère différence de coloration entre la pâte du dessous et du dessus.

Je suis donc bien placée pour vous faire un article sur ce qu’il faut faire et ne surtout pas faire pour réussir votre galette ;) Et pour vous dire qu’en cuisine , presque tout est rattrapable, alors il ne faut jamais baisser les bras :)

Voilà enfin la recette revue et corrigée de la galette des rois :) (inspirée de Il était une fois la pâtisserie)

Premièrement, les astuces

  • Travaillez votre pâte feuilletée bien froide, et remettez votre galette façonnée 30 min au frais avant de l’enfourner

  • Laissez une marge d’au moins 2 cm entre la garniture et le bord externe de votre pâte

  • Faites une frangipane bien épaisse (la recette que je vous mets devrait bien marcher), et n’essayez pas de trop charger votre galette

  • Percez le cercle du dessus de 5 trous (dans les « dessins » de la galette pour que ça ne se voie pas trop) pour que la vapeur produite à la cuisson puisse s’échapper sans avoir à décoller vos bords

  • Ne cuisez pas votre galette à plus de 170°C

  • Soudez vos bords avec les dents d’une fourchette ou le coté non tranchant d’un couteau. C’est moche avant cuisson, mais ça disparaît après :)

Galette des rois maison - Rappelle toi des mets

Et maintenant, place à la recette en elle même !

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée (maison si possible, pour moi un à 27 cm et un à 26)

  • Pour la crème pâtissière

    • 15 cl de lait entier
    • 1 gousse de vanille
    • 2 jaunes d’œuf
    • 25 g de sucre en poudre
    • 15 g de fécule de maïs
    • 5 g de farine
  • Pour la crème d’amande
    • 2 œufs
    • 125 g de poudre d’amande
    • 100 g de sucre en poudre
    • 100 g de beurre pommade
    • 1 cuillère à soupe de rhum
  • Pour la finition, 2 jaunes d’oeufs

Préparez la crème pâtissière

  • Faites bouillir votre lait avec les grains d’une gousse de vanille
  • Pendant ce temps, dans un saladier, fouettez les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse
  • Ajoutez la farine et la maizena, mélangez à nouveau.
  • Une fois le lait à ébullition , versez le dans le saladier tout en remuant (si vous avez assez de mains ;) )
  • Remettez le mélange sur feu doux et ne cessez pas de remuez jusqu’à ce que le mélange épaississe. Il faut que la crème pâtissière soit vraiment bien prise
  • Retirez du feu, filmez au contact, et laissez refroidir

Préparez la crème d’amandes

  • Mélangez le beurre pommade et le sucre pour avoir une sorte de crème
  • Ajoutez les œufs un à un, mélangez à chaque fois
  • Versez la poudre d’amandes et mélangez une dernière fois pour avoir une crème homogène
  • Une fois la crème pâtissière bien refroidie, ajoutez la à la crème d’amandes avec une cuillère de rhum

Montage

  • Sortez votre premier rouleau de pâte (le plus petit si vous les avez faits maison), étalez le sur votre plan de travail
  • A l’aide d’une poche à douille munie d’une douille ronde (ou sinon une simple cuillère à soupe), disposez votre frangipane du centre vers l’extérieur en laissant 2 voire 3 cm de bord libre (sans garniture)
  • Disposez votre fève
  • A l’aide d’un pinceau, badigeonnez les bords libres de jaune d’oeuf (en essayant de ne pas toucher la tranche, c’est à dire laissez 0,5 cm de pâte sans jaune si possible. Le jaune d’oeuf sur la tranche gênerait apparemment le feuilletage de se développer)
  • Recouvrez le tout avec votre deuxième rouleau de pâte, soudez les bords en appuyant au plus près de la garniture
  • Avec les dents d’une fourchette, appuyez sur les bords pour les souder encore plus.
  • Badigeonnez le dessus de votre galette de jaune d’oeuf une première fois (en évitant encore une fois la tranche) puis entreposez votre galette au réfrigérateur 30 minutes
  • Préchauffez votre four à 210°C
  • Au bout de 30 minutes, sortez la galette du frigo. Badigeonnez à nouveau de jaune d’oeuf, dessinez avec le bord non tranchant d’un bon couteau vos motifs, et percez quelques trous avec la pointe du couteau
  • Enfournez et baissez de suite la température du four à 170°C
  • Laissez cuire 45-50 minutes. Attention, la pâte est souvent dorée bien avant d’être assez cuite. Si elle dore trop vite, recouvrez la simplement d’une feuille d’alu et poursuivez la cuisson.
  • Sortez du four, laissez refroidir et …Dégustez !! :D

Enregistrer




Gâteau aux noix (gâteau grenoblois)

Hello ! Eh oui en ce moment je cuisine plein de sucré, pour le goûter de mon chéri  amour- . Je voulais à la base cuisiner un gâteau poires noix, malheureusement elles ont pourri très vite et je n’ai pas eu le temps de m’en servir. Cependant j’ai rapidement trouvé mon bonheur dans le livre la cuisine de nos régions (encore!) avec ce gâteau aux noix et au café, autrement appelé « gâteau grenoblois ».

Ce gâteau aux noix n’est constitué que de poudre de noix, d’oeufs (jaunes + blancs en neige ), de sucre et de maizena. Sa  texture rappelle donc une dacquoise ou autre biscuit composant les bases d’entremets. Il est moelleux, plutôt aérien, ne semble pas gras du tout (il y a bien de la matière grasse avec la poudre de noix, mais pas de beurre/huile…).

Le mélange noix café rhum fonctionne parfaitement, même si le glaçage est un poil trop sucré pour moi (en même temps… un glaçage quoi, composé à 90% de sucre glace…;) ) .

Même sans la glaçage, ce gâteau aux noix avec une pointe de rhum vous fera fondre :)

Gâteau aux noix - Rappelle toi des mets

Pour 6-8 personnes

Pour le gâteau aux noix

  • 150g de poudre de noix

  • 3 œufs (blancs + jaunes séparés)

  • 60 grammes de maizena

  • 150g de sucre en poudre

  • 1 petite CS de rhum

Pour le glaçage

  • 90g de sucre glace

  • 1 CS d’extrait de café

  • 1 à 2 CS d’eau

  • Mixez les noix en poudre. Réservez dans un bol

  • Préchauffez le four à 180°C

  • Cassez vos œufs, disposez les jaunes dans un saladier et les blancs dans un autre

  • Versez les 150g de sucre en poudre aux jaunes d’œufs, fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ensuite, ajoutez la cuillère à soupe de rhum

  • Ajoutez une pincée de sel à vos blancs d’œufs et montez les en neige (avec un fouet propre)

  • Versez un tiers des blancs en neige dans votre mélange jaunes + sucre, et mélangez pour détendre la pâte

  • Ajoutez ensuite progressivement les deux tiers restants à la maryse, pour les incorporer sans les casser

  • Pour finir, ajoutez la poudre de noix ainsi que la maizena tamisée et mélangez toujours délicatement jusqu’à avoir une pâte homogène

  • Versez la pâte dans un moule graissé et enfournez pour 30 à 40 min (selon le four) jusqu’à ce que la pointe d’un couteau ressorte sèche

  • Sortez le gâteau du four et laissez refroidir

  • Quand le gâteau est froid, démoulez le et préparez le glaçage : mélangez le sucre glace avec l’extrait de café et une cuillère à soupe d’eau

  • Si le glaçage reste trop épais, versez une cuillère à café voire deux jusqu’à ce qu’il soit assez souple pour bien s’étaler

  • Versez le glaçage sur le gâteau, celui ci va se solidifier progressivement au contact du gâteau

  • Dégustez votre gâteau aux noix !




Lemon bars

Coucou !! J’espère que vous allez bien ? Aujourd’hui je vais vous présenter une recette très citronnée et très facile à faire, les lemon bars (ou squares).

Cette semaine je me suis retrouvée en vacances inopinées et j’avais 10 000 projets, dont bien sûr cuisiner. Au premier jour je me suis donc plongée avec délice dans mes livres de cuisine, m’imaginant avoir le temps de faire pleiiiin de recettes, d’articles….

Parmi toutes les recettes dans ma to do list, j’ai remarqué ces lemon bars dans le livre « Un brunch à New York » . La photo me semblait tellement appétissante, et cela faisait longtemps que je n’avais pas cuisiné le citron.

Sauf que dans mes projets, j’avais aussi le relooking de mon salon avec peinture mur + meubles et comment dire… Ca m’en a pris du temps ! Imaginez une sous couche, deux couches de peinture, deux couches de vernis, avec 6h de pause minimum entre chaque… En plus de peindre ma porte et mon mur, hahaha… WTF 

Ma table à manger, mon plan de travail, bref chaque cm² de mon salon/cuisine était envahi d’affaires qui ne pouvaient plus être dans les bibliothèques , c’était BAGDAD !

Cependant je ne renonce pas comme ça à cuisiner! C’est donc entre deux couches de peinture, couverte d’éclaboussures, et sur 40 cm de plan de travail dégagé que j’ai cuisiné ces lemon bars haha- . Bien m’en a pris car ça prend vraiment peu de temps, et c’est juste délicieux :)

Une garniture style lemon curd sur une pâte type crumble, je suis sûre que ces lemon bars feront beaucoup d’adeptes !

Pour 6 – 8 lemon bars

Pour la base

  • Un petit plat carré/rectangulaire

  • 75g de farine T55

  • 60g de beurre mou

  • 20g de sucre glace

  • 1 pincée de sel

Pour la crème au citron

  • 3 œufs

  • 2 petits citrons

  • 1 CS de farine

  • 2 CS de maizena

  • 130g de sucre blanc

  • Sucre glace pour décorer

Pour préparer la base

  • Préchauffez le four à 180°C

  • Mélangez la farine, le sucre, le sel .

  • Ajoutez le beurre mou coupé en dés, puis pétrissez pour obtenir une pâte sablonneuse

  • Disposez la pâte au fond d’un plat rectangulaire et foncez la (aplatissez) pour obtenir une épaisseur homogène

  • Enfournez pour 15 minutes puis sortez du four

Pour l’appareil au citron

  • Baissez la température du four à 150°C

  • Fouettez ensemble les œufs, la farine et le sucre pour avoir une crème homogène sans grumeaux

  • Ajoutez le jus des 2 citrons pressés puis mélangez à nouveau

  • Versez dans le plat au dessus de la base sablée et enfournez pour 30 à 40 minutes. Il faut que la crème soit « prise » (ne tremblote plus ou à peine lorsque vous bougez le plat)

  • Sortez du four, laissez refroidir (mettez même au frigo plusieurs heures si possible). Découpez des carrés et régalez vous :)




Cake au potimarron

Coucou mes chéris ! Je vous présente aujourd’hui un énorme coup de cœur, un cake au potimarron ultra moelleux, aérien… Un vrai nuage, avec le goût du légume indétectable. Un cake d’hiver au bon goût de cannelle, mais certainement déclinable à l’envie. Sans la cannelle, on pourrait alors rajouter chocolat, zestes d’oranges… miam amour-

Cake au potimarron - Rappelle toi des mets

Ce cake est en plus vegan, je n’avais même pas fait attention. Faites le goûter à un sceptique, moi même je n’en reviens pas que l’absence d’oeufs passe à ce point inaperçue. Cela n’a pas du tout empêché mon cake de lever, de lier, de trop miamer ;)

J’ai trouvé la recette sur VG-zone et vous me connaissez, je n’ai pu m’empêcher de faire quelques modifications. Déjà, j’ai mal lu et j’ai utilisé de la purée de potimarron au lieu de le râper cru (mais je pense que c’était mieux ;) ) . J’ai aussi diminué l’huile, ajouté du sirop d’agave… :D

Cake au potimarron - Rappelle toi des mets

Cake au potimarron

  • 270g de farine

  • 100g de cassonade

  • ½ sachet de levure chimique

  • 1 cc de bicarbonate de soude

  • 1 cc de cannelle en poudre

  • 40g de sirop d’agave (ou 50g de sucre cassonade)

  • 225g de purée de potimarron

  • 1 pincée de sel

  • 70g d’huile de colza

  • 30g de crème liquide entière(crème vegan possible)

  • 250ml de lait de soja vanillé (ou lait normal)

  • 1 cc de vinaigre de cidre (pour réagir avec le bicarbonate)

  • Coupez votre potimarron en deux, puis couvrez les deux parts de film micro-ondable. Faites les chauffer au micro ondes 10-15 minutes selon la taille. A la fin, la chair doit être moelleuse et se détacher facilement de la peau

  • Enlevez les graines, puis récupérez la chair dans un bol

  • Préchauffez votre four à 180°C

  • Dans un grand saladier, versez la farine tamisée, la levure, le sel, le bicarbonate, la cassonade et la cannelle

  • Dans un autre saladier, ajoutez les 225g de purée de potimarron, l’huile et le sirop d’agave. Mélangez puis incorporez la crème liquide, le lait de soja ainsi que le vinaigre de cidre

  • Versez ce mélange dans l’autre saladier et mélangez doucement jusqu’à ce que la pâte soit homogène

  • Huilez votre moule à cake et versez y la pâte

  • Enfournez pour environ 50-60 min, jusqu’à ce que la pointe d’un couteau ressorte sèche




Gâteau renversé aux pommes

 Coucou !! A peine rentrée de notre super voyage à Bali, j’ai dû sauter sur mon four pour honorer ma participation à la Battle Food #45 sur le thème « Recettes renversantes », avec ce gâteau renversé aux pommes.

Cette Battle Food est organisée par Cyrielle Gourmandise, qui a reçu le flambeau de Bénédicte de Douceurs maison. Je rêvais de faire une tatin mais je m’étais promis de ne plus utiliser de pâte industrielle, et là je n’avais pas trop le temps de la faire maison. Faut dire que se coucher à 20h30 morte de fatigue ça ne laisse pas beaucoup de temps libre ;) . Alors va pour un gâteau renversé aux pommes ! :)

logo-battle-food-45

Petit aparté sur Bali : vous n’avez même pas remarqué mon absence hein ? Z’avez vu comme je vous ai programmé pleiiin d’articles ! Et une fois dans les allées des supermarchés balinais, chaque originalité m’a donné envie de les partager avec vous. Alors je suis revenue le sac chargé de cadeaux pour vous, un concours va se préparer …  amour-

Revenons sur ce gâteau renversé aux pommes, que j’ai trouvé ici en remplaçant les nectarines par les pommes. Il est très moelleux, avec des pommes fondantes et un bon goût de caramel. Cependant pour moi il reste « classique », mais je suis très difficile niveau gâteau ;) J’aime quand il y a des différences de texture, rajouter du pralin ou des amandes grillées sous le caramel pourrait être une bonne idée ?

Gâteau renversé aux pommes - Rappelle toi des mets

J’ai rajouté un peu plus de pommes en en mettant non seulement sous le caramel mais aussi dans le reste de la pâte. A vous de voir ce que vous préférez :)

Gâteau renversé aux pommes - Rappelle toi des mets

Gâteau renversé aux pommes (moule de 18 cm de diamètre)

  • 2 ou 3 petites pommes gala (selon que vous mettiez une ou deux couches de pommes)

  • 100g de sucre pour le caramel

  • 150g de farine

  • 100g de sucre

  • 3 œufs

  • 90g de beurre fondu

  • 1 cc vanille en poudre

  • Préparez votre caramel en versant 100g de sucre ainsi qu’une CS d’eau dans une casserole. Faites chauffer à feu moyen jusqu’à ce que le caramel soit ambré mais pas trop (sinon il a cramé c’est fichu, faut recommencer, et je parle d’expérience ;) )

  • Versez le caramel au fond de votre moule

  • Préchauffez votre four à 180°C

  • Epluchez vos pommes , évidez les de leur centre et coupez les en 7-8 gros « quartiers »

  • Disposez les en rosace sur le caramel, s’il y a trop de quartiers gardez les pour plus tard

  • Préparez la pâte : fouettez les oeufs avec les 100g de sucre restants. Ajoutez la farine et la levure tamisées, puis le beurre fondu
  • Versez la pâte sur les pommes, puis enfoncez les morceaux de pommes restants (ou pas ;) )

  • Enfournez pour 30 à 40 minutes, jusqu’à ce que la pointe d’un couteau ressorte sèche

  • Laissez refroidir puis démoulez

Maintenant on se précipite pour voir les participations des autres, sucrées, salées, en tatins, en cake…Des recettes renversantes !

Cyrielle GourmandisePourquoi Je GrossisFil et CroqRappelle toi des metsDes Recettes à Gogo –  Une Cuisine Pour VoozenooLa Clochette BleueEmilie Sweetness – Aurélie et Gourmandises  – Afternoon Tea Douceurs Maison Osez la Gourmandise Lalala Cuisine Mademoiselle Mylène  – Les Recettes de Mélanie Cooking & Bon AppetitEncore Un GâteauJ’aime pas la saladeFramboises et Bergamote  – Julie Myrtille

Plaisir et Equilibre  – Graine de Faim KelyLaetyCuisine – Maman Patisse  – Cook A Life By Maeva – Aux Délices de Vany Petite Cuillère et Charentaises – Cuisine Sans Gluten et Sans LactoseMélina et Chocolat Les Cookines Quelques grammes de gourmandise Recettes Dukan – Keskonmangemaman – Angel’s Recettes – By Acb 4 You – Charlène (non blogueuse) – Le Blog de Cata – Une Maman Puissance 4 Black As A BerryAu Fil du Thym – Les Gourmandises de Sandrine – Pâtisseries à Croquer – Gourmand et Bio – Craquounette AvenueDans la Cuisine de DjanisseLike A CookieDeviously Sweet PâtisserieLe Dessert c’est pour moi  –

Dans la Cuisine de Djanisse  –  Une Pincée de Sel  – Les Goûts et les Couleurs de Laurence  – Poivre Seb –  Melencuisines Le Repaire des Ventres Faims  – Aurore’s Bakery – La Médecine passe par la Cuisine – Miss BretzelMaria Madeleine – Pause Nature – La PolygraphePar Faim d’Arômes – A La Tite Cuillère  – La Table de Clara

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer