Galette des rois noix de pécan sirop d’érable

L’épiphanie… Je ne retiens jamais la date, à chaque fois je me dis «  c’est quand déjà ? Pas loin des fêtes de fin d’année non ? » . Et quand je cherche sur internet, en général je réalise…Que c’est déjà passé xD. Mais c’est comme les vœux de bonne année, on a jusqu’à fin janvier pour s’y mettre, non ? ;)

Les galettes des rois, jusque là, ce n’était pas trop mon truc. Je suis plutôt dans la team « brioche des rois », avec beaucoup de sucre en grains mais pas de fruits confits siouplait. Mais ça doit être quelque chose de régional, parce que pour Chéri, l’épiphanie c’est la galette sinon rien. Et comme c’est lui qui mange les ¾ de ce que je fais, alors je capitule.

Je me donne l’air malheureuse, mais depuis que j’ai fait ma première galette des rois maison l’an dernier, j’ai changé d’avis. Alors j’ai voulu récidiver cette année , en sortant toutefois de la frangipane classique. J’hésitais (comme d’habitude) sur les parfums… Pistache framboises ? Noisettes chocolat ? Et au moment où je me connectais sur instagram pour vous demander votre avis dans un post, bim je suis tombée pile sur la publication de Chic chic chocolat, qui partageais sa galette des rois noix de pécan sirop d’érable.

Avec chéri nous avons voté pour cette version, j’ai fait ma pâte feuilletée inversée maison, les courses, et en fin de journée nous avions la galette.

Galette des rois noix de pécan sirop d'érable - Rappelle toi des mets

Alors je vais être honnête avec vous, ce n’était pas un coup de cœur incroyable. C’était très bon mais finalement comme une galette classique. Le sirop d’érable, présent uniquement dans la crème pâtissière, se fait très discret. Et les noix de pécan torréfiées, délicieuses seules , perdent beaucoup de goût dans la galette (ça je ne me l’explique toujours pas??).

Néanmoins je trouve que l’association est une bonne idée, je vous partage donc cette galette des rois noix de pécan sirop d’érable, avec les modifications que je vous suggère.

Au final, je suis quand même bien contente, car après la catastrophe de l’an dernier, je me suis pas mal débrouillée ;) Je pense que j’ai trop fariné ma pâte feuilletée maison, qui était du coup un peu difficile à travailler. Je l’ai aussi étalé un peu trop finement, et n’ai pas osé assez appuyer sur les motifs pour décorer ma pâte. Mais elle ne s’est pas du tout décolé pendant la cuisson, et rien que pour ça je suis super contente :D

Galette des rois noix de pécan sirop d'érable - Rappelle toi des mets
                      Merci à mon mannequin main !

Pour une galette des rois noix de pécan sirop d'érable de 26 cm

Pour la crème pâtissière

  • 80 g de sirop d'érable
  • 15 cl de lait
  • 2 jaunes d'œuf
  • 15 g de maïzena
  • 5 g de farine

Pour la galette

  • 2 disques de pâte feuilletée (maison)
  • 75 g de noix de pécan
  • 75 g de beurre pommade
  • 40 g de sucre
  • 60 g de sirop d'érable
  • 2 œufs
  • 150 g de poudre d'amande
  • Pour la finition : 1 œuf battu + un peu de lait

Préparation de la crème pâtissière

  • Tout d’abord commencez par fouetter ensemble les jaunes d’oeuf avec la maïzena et la farine tamisées
  • Versez ensuite le sirop d’érable dans une casserole et faites le cuire environ 5 minutes sur feu moyen jusqu’à ce qu’il caramélise
  • Pendant ce temps, dans une autre casserole, portez à ébullition le lait. Versez le ensuite sur le caramel d’érable en plusieurs fois, mélangez.
  • Ajoutez progressivement le lait chaud sur les jaunes d’oeufs tout en mélangeant (si vous avez une bonne âme qui peut vous tenir le saladier pendant ce temps…)
  • Reversez dans la casserole sur feu doux, et laissez épaissir sans jamais cesser de fouetter, pour qu’il n’y ait pas de grumeaux
  • Lorsque la crème pâtissière est bien épaisse et lisse, stoppez la cuisson. Laissez refroidir en filmant au contact

La suite

  • Pendant que la crème pâtissière refroidit, enfournez vos noix de pécan à 180°C pendant une dizaine de minutes pour les torréfier
  • Faites un deuxième caramel de sirop d’érable avec les 60g de sirop d’érable restants, puis laissez refroidir
  • Dans un saladier, mélangez ensuite le beurre pommade en morceaux avec le sucre (j’utilise des gants de cuisine, super pratique pour pas s’en mettre plein les doigts!)
  • Lorsque le mélange est homogène, ajoutez les œufs l’un après l’autre
  • Ajoutez ensuite le caramel d’érable refroidi, mélangez à nouveau
  • Ajoutez la poudre d’amande puis enfin la crème pâtissière, en mélangeant bien à chaque fois
  • Prenez votre premier disque de pâte , disposez le sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Garnissez le disque avec votre crème d’amande, en laissant une marge de 2-3 cm entre la crème et le bord
  • Disposez vos noix de pécan torréfiées grossièrement concassées un peu partout sur la farce en les enfonçant légèrement
  • Disposez ensuite votre fève
  • A l’aide d’un pinceau, badigeonnez les bords libres d’un peu d’eau (en essayant de ne pas toucher la tranche)
  • Recouvrez le tout avec votre deuxième rouleau de pâte, soudez les bords en appuyant au plus près de la garniture
  • Avec le dos d’un couteau, appuyez sur les bords pour les souder encore plus.
  • Entreposez la galette au frigo pour au moins 30 minutes

Cuisson

  • Badigeonnez le dessus de votre galette d’un mélange œuf battu + une CS de lait une première fois (en évitant encore une fois la tranche, cela empêcherait de bien lever) . Entreposez ensuite votre galette au réfrigérateur le temps que le four préchauffe
  • Préchauffez votre four à 210°C
  • Sortez la galette du frigo. Badigeonnez la à nouveau, puis dessinez avec le bord non tranchant d’un bon couteau vos motifs (je n’ai pas osé assez appuyez cette fois ci, la prochaine fois j’insisterai un peu)
  • Percez de quelques trous le dessus de votre galette pour laisser s’échapper la vapeur pendant la cuisson. Bien sûr j’ai oublié cette étape alors que j’arrêtais pas de me répéter en boucle « oublie pas les trous, oublie pas les trous » ;)
  • Enfournez et baissez de suite la température du four à 170°C
  • Laissez cuire 45-50 minutes. Attention, la pâte est souvent dorée bien avant d’être assez cuite. Si elle dore trop vite, recouvrez la simplement d’une feuille d’alu et poursuivez la cuisson.
  • Sortez du four, laissez refroidir et …Dégustez votre galette des rois noix de pécan sirop d’érable  !!



Scones salés au comté

Je trouve les scones très appétissants mais niveau goût, deux essais m’ont laissée sur ma faim. A chaque fois j’ai trouvé ça bizarre au niveau de la texture, et un peu fade au niveau du goût. Néanmoins j’ai vu plusieurs fois des scones salés passer, et je me suis dit que c’était peut être différent ? Alors je me suis laissée tenter, d’autant plus que c’est la saison parfaite pour les tremper dans de la soupe :D

Pas de suspense, j’ai ADORE ! Ça m’a rappelé les petits pains au fromage que j’aime parfois manger au restaurant, mais en tellement simple et rapide à préparer !

Une croûte croustillante, une mie moelleuse hyper gourmande… Une tuerie, qui peut faire glisser n’importe quelle soupe. Par contre, ils sont meilleurs quand ils sortent du four, alors qu’au micro ondes ils ont tendance à se ramollir. Cela n’enlève rien au goût mais c’est moins miam au niveau de la texture.

Je me suis inspirée de la recette du blog Amuses bouche (les photos sont juste magnifiques), en remplaçant par du comté râpé, plus facile à trouver. Cependant, je ne doute pas que ce soit délicieux au cheddar, il va donc falloir que j’en refasse ;) .

Je vous conseille très vivement d’utiliser des fromages de qualité pour que vos scones aient du goût.

Et après le succès de ces scones salés, je vais peut être me laisser tenter à nouveau par les scones sucrés, tiens ;)

Scones salés - Rappelle toi des mets

Pour 8 scones salés au comté il vous faut

  • 270 g de farine T80
  • ½ sachet de levure chimique
  • 1 pincée de bicarbonate de soude
  • ½ cuillère à café de sel
  • 80 g de beurre mou
  • 100 g de comté râpé
  • 50 g d'emmental râpé
  • 14 cl de lait ribot
  • 1 œuf

  • Tout d’abord, mélangez la farine, la levure et le sel
  • Ajoutez ensuite le beurre mou coupé en morceaux , puis mélangez du bout des doigts jusqu’à obtenir une consistance sableuse (il ne faut pas trop travailler la pâte) . J’utilise des gants de cuisine, super pratiques
  • Ensuite ajoutez le fromage râpé, tout en gardant un peu d’emmental pour parsemer le dessus des scones. Puis versez le lait ribot mélangé avec l’oeuf
  • Mélangez la pâte sans trop la travailler, il ne faut pas qu’elle soit homogène et doit rester un peu collante
  • Recouvrez le saladier d’un linge ou d’un film alimentaire, et disposez au frigo pendant une heure
  • Au bout de ce temps, préchauffez le four à 200°C
  • Sortez la pâte, versez la sur un plan de travail fariné, formez une boule (farinez la si besoin) puis aplatissez la au rouleau en un disque d’environ 2-3 cm de hauteur
  • Découpez ce disque en 8 parts égales, puis disposez les sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson
  • Badigeonnez d’un peu de jaune d’oeuf dilué dans du lait, puis parsemez du reste de fromage râpé
  • Enfournez pour une vingtaine de minutes à 200°C , jusqu’à ce que la surface soit bien dorée
  • Laissez les scones salés tiédir sur une grille et régalez vous ! :)



Pizza chèvre et jambon

J’adore cuisiner les restes, parce que ça m’inspire !! Bon, parfois, ça prend des proportions « ridicules ». Ainsi pour sauver ou accommoder une pauvre petite chose, je me mets à faire des recettes compliquées. Mais pas cette fois ! Du jambon, du chèvre, de la crème fraiche qui nous restent d’une soirée galettes ? Alors je vais faire une pizza chèvre et jambon pour mon chéri d’amour.

Je ne me lance pas souvent dans la boulangerie, car il faut être dans les parages au bon moment pour dégazer, façonner… Mais cette fois ci j’ai trouvé ça facile, je l’ai mise à pousser avant d’aller au sport, et quand je suis revenue, hop elle était prête à être façonnée  :)

J’ai utilisé la recette de pâte à pizza de Gustave, que j’avais déjà faite une fois et qui m’avait beaucoup séduite, sans la publier. Elle peut être réalisée le jour même mais aussi la veille et pousser au frigo, je pense que c’est cette option que je choisirai la prochaine fois.

Elle était crousti-moelleuse, la garniture était très généreuse….Un vrai régal ;) Et quand on voit comme c’est facile et économique de les faire maison, plus besoin d’aller payer une fortune au restaurant.

Surtout qu’on peut customiser à volonté !

Pizza chèvre jambon

Pour une pizza chèvre et jambon (1 ou 2 personnes selon l'appétit)

  • 1/2 buche de chèvre
  • 2 bonnes CS de crème fraiche épaisse
  • 2 tranches de jambon blanc découenné
  • 70 g de gruyère
  • 1 pâte à pizza

Pour la pâte à pizza (à réaliser la veille ou quelques heures avant

  • 250 g de farine T55
  • 150 ml d'eau tiède + 2 CS
  • 2 petites CS d'huile d'olive
  • 1/2 sachet de levure boulangère déshydratée
  • 1 petite cuillère à café de sel

  • Réactivez votre levure boulangère dans 2 CS d’eau tiède puis patientez 15 minutes
  • Dans un bol de robot pétrisseur, disposez la farine et le sel, et mélangez
  • Ajoutez alors votre levure réhydratée, les 150ml d’eau tiède, et l’huile d’olive
  • Pétrissez jusqu’à obtenir une pâte homogène qui se détache des parois
  • Formez une boule puis recouvrez le saladier d’un torchon propre.  Laissez doubler de volume 2h dans un endroit tempéré (ou dans un four préchauffé à 50 puis éteint) , ou toute une nuit au réfrigérateur
  • Lorsqu’elle a doublé de volume, dégazez la pâte, puis abaissez la en un cercle de pâte plus ou moins épais selon comment vous aimez les pâtes à pizza (épaisses, fines…) .

Pizza chèvre jambon

  • Etalez ensuite un peu de crème fraiche sur toute la pâte en laissant 1 cm de bord libre . N’en mettez pas trop (comme moi), sinon ça coule à la cuisson
  • Parsemez votre gruyère, puis disposez « joliment » des rondelles de chèvre et votre jambon coupé en gros morceaux

Pizza chèvre jambon

  • Laissez lever encore 30 minutes environ, puis enfournez à four le plus chaud possible (240°C pour moi). La cuisson a duré environ 20-25 minutes, il faut que la pâte ait bien gonflé et doré :)
  • Enfin, dévorez votre pizza chèvre jambon !

Pizza chèvre jambon

Enregistrer




Kouign amann, la méga tuerie bretonne

Je vous ai vaguement dit avoir été en Bretagne et ramené tout un tas de produits typiques. Parce que oui, la gastronomie bretonne, on a grave kiffé ! Et si y a bien un truc qu’on citerait en premier, c’est le kouign amann !

Honnêtement, je pensais aimer bof bof. Un tas de beurre et de sucre ? Ca doit être écoeurant ! Mais finalement… Dès que j’ai croqué dans celui de chéri (je n’en avais pas pris, certaine de ne pas en manger un entier), j’ai eu furieusement envie de le finir hihi.

Je ne sais même pas comment vous le décrire, je crois qu’il faut goûter pour comprendre. La pâte qui croustille, le goût du beurre fondu et du sucre réconfortant qui emplit la bouche… C’est addictif !

Donc en plus de la glace au caramel beurre salé, j’ai décidé de faire pour notre repas breton un kouign amann maison. J’avais un peu peur, comme pour ma première pâte feuilletée, mais j’ai décidé qu’il n’y avait pas de raison pour que je rate ! Chéri était quand même sceptique « ma chérie, je te trouve très bonne cuisinière, mais là… ne sois pas déçue si tu loupes, c’est vraiment compliqué ».

Les temps de repos sont moins longs qu’une pâte feuilletée, j’ai donc pu tout faire en une matinée, et j’ai trouvé que c’était un jeu d’enfant !

Et après cuisson…. Une pure tuerie intersidérale, j’étais fière comme un paon! :D

La recette (piochée ici) a l’air longue mais en fait chaque manipulation prend vraiment peu de temps ! Je vous conseille par contre de bien lire tout le déroulé de la recette avant de vous lancer.

Attention, le beurre s’échappe pendant la cuisson. Il faut donc soit utiliser un moule avec un fond (mais je trouve que c’est plus difficile à démouler), soit un cercle sans fond, disposé sur une plaque de cuisson à rebords, pour qu’elle retienne le beurre et que ça ne coule pas partout dans le four.

Kouign amann- Rappelletoidesmets.fr

J’aurais voulu faire une photo plus jolie (aussi réussie que la recette) mais j’avais un tas de gourmands qui risquaient de m’attaquer à coups de fourchette si je les faisais trop attendre ;)

Kouign amann pour 8 personnes (ou 10 kouignettes individuelles)

  • 275 g de farine T55
  • 2 g de levure sèche de boulanger
  • 6 g de sel
  • 10 g de beurre fondu
  • 165 g d'eau tiède
  • 225 g de beurre froid (sorti 5 minutes avant du frigo s'il fait pas trop chaud)
  • 225 g de sucre semoule

Préparation de la pâte

  • Mettez votre levure boulangère à tremper dans 20g d’eau tiède (juste tiède!) prélevée sur les 165g, pendant 5 minutes
  • Faites fondre les 10g de beurre et réservez
  • Dans le bol de votre robot, versez la farine et le sel, mélangez.
  • Ajoutez alors la levure réhydratée et le beurre tiédi
  • Mélangez à vitesse moyenne jusqu’à ce que la pâte devienne souple et homogène. Il faut qu’elle ne colle presque plus aux parois. Si besoin rajoutez un tout petit peu de farine
  • Filmez la pâte au contact (recouvrez la de film alimentaire) puis entreposez au frigo pendant une heure

Tourage

  • Au bout d’une heure, sortez la pâte et disposez la sur un plan de travail fariné
  • Etalez la en un rectangle le plus régulier possible entre 0,7 et 1 cm d’épaisseur

Kouign amann- Rappelletoidesmets.fr

  • Prenez vos 225g de beurre et aplatissez les entre deux feuilles de papier sulfurisé au rouleau. Il faut obtenir un rectangle de la même largeur mais moitié moins haut que le rectangle de pâte (cf photo)

Kouign amann- Rappelletoidesmets.fr

  • Disposez le rectangle de beurre au centre, puis repliez le bord inférieur et supérieur de pâte par dessus. Il faut que tout le beurre soit recouvert

Kouign amann- Rappelletoidesmets.fr

  • Placez le tout de manière à avoir la jointure verticale, puis étalez à nouveau en un rectangle régulier d’environ 5 mm d’épaisseur

Kouign amann- Rappelletoidesmets.fr

Kouign amann- Rappelletoidesmets.fr

  • Donnez alors un tour simple, c’est à dire pliez en 3 comme un portefeuille

Kouign amann- Rappelletoidesmets.fr

  • Tournez la pâte d’un quart de tour, pliure sur la droite, étalez de nouveau en rectangle et refaites un tour simple (pliez en portefeuille)
  • Enveloppez la pâte dans du film alimentaire (en conservant sa forme) et réservez au frigo 20 à 30 minutes

  • Préparez vos 225g de sucre semoule. Saupoudrez le plan de travail généreusement (mais pas tout le sucre), déposez la pâte dessus, pliure à droite. Etalez en rectangle, saupoudrez généreusement de sucre et faites le pénétrer dans la pâte en insistant avec le rouleau. Pliez en portefeuille (1er tour simple), remettez la pliure à droite , et refaites un deuxième tour simple. On étale en rectangle, on saupoudre généreusement de sucre, et on insiste pour le faire pénétrer. On retourner le rectangle pour saupoudrer généreusement l’autre face, en incrustant avec le rouleau
  • A la fin, il faut que tout le sucre ait été utilisé (dont celui sur le plan de travail). Si besoin, juste avant de plier en portefeuille, versez le reste (il ne faut pas qu’il y en ait trop non plus) puis repliez.
  • Appuyez ensuite pour que le sucre ne s’échappe pas
  • Filmez à nouveau, entreposez 30 minutes au frigo

Façonnage et cuisson

  • Récupérez votre pâte, disposez-la pliure sur la droite, puis étalez en rectangle d’environ 5 mm d’épaisseur. Roulez la assez serrée avant de couper des tranchez d’environ 2 cm d’épaisseur.
  • Recouvrez une plaque de cuisson d’une feuille de papier sulfurisé. Disposez ensuite un cercle à pâtisserie d’environ 22cm de diamètre, puis déposez les tranches au centre du cercle. Il ne faut pas qu’elles se touchent (ça va gonfler au cours de la cuisson) mais pas qu’elles soient trop loin non plus.

Kouign amann- Rappelletoidesmets.fr

  • Recouvrez d’un torchon propre et laissez gonfler à température ambiante pendant une trentaine de minutes. Si vous voyez que ça ne gonfle pas ou qu’il fait trop froid, placez le kouign amann dans le four à température minimum (40-50°C) pendant une dizaine de minutes.
  • Préchauffez le four à 200 °C (après avoir sorti le kouign amann du four si vous l’y aviez mis, hein ;) ) puis enfournez minimum 30 minutes. Il faut que le kouign amann soit super bien doré et caramélisé, même s’il faut pour cela 45 minutes de cuisson
  • Servez tiède et régalez vous !



Babka au chèvre et herbes fraiches

Hello les Loulous! Comment allez vous? Moi je suis en vacances en Corse mais je fais une petite pause dans mes journées surchargées pour vous publier cette babka au chèvre et aux herbes. Je participe à la Battle Food 52 sur le thème “La brioche, reine de notre enfance” . Cette édition est organisée par le joli blog “My pastry addiction” , qui a été désignée par Maman Patisse pour reprendre le flambeau.

L’une de mes résolutions de l’année étant de plus boulanger, j’ai sauté sur l’occasion même si j’avais un emploi du temps surchargé. Mais il ne fallait pas une brioche banale, non non! Il fallait une version qui fasse rêver, de la roulée, de la décorée…

Le jour J, je n’avais pas envie de brioche sucrée… Et en fouillant sur pinterest j’ai trouvé cette magnifique babka salée chez Chocolate and Zucchini (un blog qui ne vous décevra jamais!).

Je me suis lancée et j’ai juste eu un ENORME coup de coeur. D’habitude mes brioches maison sèchent très vite, presque en quelques heures. Alors que cette babka au chèvre, avec si peu de matières grasses et même pas d’oeuf, m’a rendue dingue. Extrait. “Chériiiii! Chériiiii! Olala touche comme elle est moelleuse! Goûte! Regarde cette mie!”

Babka au chèvre - Rappelle toi des mets

J’ai fait plusieurs petites babka au chèvre (pour tester plusieurs façonnages)et nous les avons conservées dans un tupperware. 2 jours plus tard, elles n’étaient pas aussi moelleuses bien sûr mais étaient loin d’être sèches!

J’ai envie de refaire des babka salées, sucrées…Plein de versions ! Vraiment, lancez vous, et dites moi ce que vous en avez pensé!

Babka au chèvre - Rappelle toi des mets

Pour plusieurs babka au chèvre 

  • 1 cc de levure boulangère déshydratée
  • 160 ml d’eau tiède (environ 25°C)
  • 260g de farine T65
  • ½ à 1 petite cuillère à café de sel
  • 2 CS d’huile d’olive de qualité
  • 125g de chèvre frais (j’en avais mis plus mais ça faisait trop) + 1 CS de crème fraiche
  • 15 à 20g d’herbes fraiches ciselées (pour moi ciboulette et basilic)
  • Pour la dorure: un jaune d’oeuf + du lait
  • Dans un petit ramequin, mélangez la levure avec l’eau tiède. Laissez poser environ 10 minutes, la levure se réactive et forme une sorte de mousse à la surface
  • Dans le bol de votre robot disposez la farine, le sel et l’huile d’olive
  • Mélangez puis ajoutez votre levure diluée dans l’eau
  • Pétrissez votre pâte à vitesse moyenne jusqu’à ce qu’elle soit homogène et se détache des parois facilement. Là encore j’ai été bluffée par la facilité avec laquelle je suis arrivée au bon résultat :)
  • Couvrez votre bol avec la pâte dedans d’un torchon ou d’un film étirable et laissez doubler de volume environ 1h30
  • Juste avant de la façonner, mélangez dans un bol le chèvre, la crème liquide et les herbes fraiches (+/- sel et poivre selon vos goûts)
  • Récupérez la pâte, dégazez la puis étalez la à l’aide d’un rouleau sur un plan de travail fariné.
  • Formez un rectangle de pâte, étalez dessus la garniture puis pliez la pâte en portefeuille

Babka au chèvre - Rappelle toi des mets

  • Etalez de nouveau en rectangle (le mien était un peu trop long) et découpez selon ce que vous souhaitez. Soit comme sur la photo pour faire de jolis escargots tressés (enroulez la tresse formée autour de vos doigts en escargot ), soit en escargot simple soit en noeud. Mes brioches ne sont pas super nettes car j’avais mis trop de garniture qui s’échappait de partout

Babka au chèvre - Rappelle toi des mets

Babka au chèvre - Rappelle toi des mets

  • Déposez vos brioches ainsi formées sur une plaque recouverte de papier cuisson

Babka au chèvre - Rappelle toi des mets

  • Recouvrez d’un torchon et laissez gonfler 30 à 45min
  • Préchauffez le jour à 200°C
  • Mélangez dans un verre un jaune d’oeuf avec un peu de lait
  • Badigeonnez vos brioches à l’aide d’un pinceau puis enfournez environ 25 minutes. Il faut que vos babka au chèvre soient bien gonflées, bien dorées, et que le dessous sonne creux. J’ai fait dorer les miennes au grill 3 minutes ce qui leur donne un aspect petit pain
  • Dégustez! :)

Babka au chèvre - Rappelle toi des mets

Et maintenant, allons voir ce que les autres nous ont préparé de bon! :)

MyPastryAddiction J’ai toujours aimé le jaune moutarde Maman Pâtisse Le monde by Nora Graine de faim kely TheGarden-Of-Delights Vite fait… bien cuisiné By acb 4 you I Love Cakes Des recettes à Gogo Oh, la gourmande.. Rappelle toi des mets Play With Food Le dessert, c’est pour moi ! Le blog de Cata Biscuits Passion Pourquoi je grossis Je cuisine donc je suis La Cuisine de Jackie Fil et Croq L’histoire d’un gâteau ( Page Facebook ) Camille Pâtisserie Croquant Fondant Gourmand Cuisine en folie Kilometre-0.fr La tendresse en cuisine United Colours of Macarons La Cuisine Maison – Et pourquoi pas moi? Les recettes de Mumu Aussi délicieux qu’un gâteau 123 zuste 1 zeste Nathy’s Folies Dom’s cuisine ( Page Facebook ) Double Portion La gourmandise est un joli défaut Petite Cuillère et Charentaises Encore un gâteau Les recettes de Mélanie Par faim d’arômes Tea Time & Delicatessen Mariebyfood La Ptite Ju Nantaise Les Placards de Lise La Médecine Passe Par La Cuisine Chaud Patate Quelques Grammes De Gourmandise Keskonmangemaman? Par amour des bonnes choses Craquounette avenue La Cuisine de Blanche Une cuisine pour Voozenoo The Flying Flour Pause-Nature Encore une Lichette Boeuf Karotte  Au Fil du Thym




Mini buns pour mini burgers

Pour clotûrer mon repas américain (par ici le cheesecake et le sundae), j’ai choisi de faire des mini burgers (recette à venir). Il me fallait donc des mini buns maison! :D

J’ai réutilisé ma recette pour buns normaux, qui me convient bien : mes mini buns étaient moelleux, tout mimi! Je n’ai pas osé les réaliser la veille, mais comme je me lève très tôt le matin j’étais dans les temps. A vous de voir comment vous préférez vous organiser :)

Mini buns - Rappelle toi des mets

Je les ai faits vraiment tout petits pour avoir de la place pour manger tout le reste hih-. Je vous conseille de faire de même, au delà de 20g de pâte par mini burgers, ils seront trop gros je pense.

Alors que là…on a pu n’en faire qu’une bouchée ;)

Mini buns - Rappelle toi des mets

La prochaine fois, j’ai très envie de tester des burgers à base de mauricettes!

Pour une vingtaine de mini buns

  • 250 G de farine T65
  • 1/2 sachet de levure boulangère instantanée
  • 5 g de sel
  • 15 g de sucre
  • 100 ml d’eau tiède
  • 35 ml de lait tempéré
  • 25 g d'oeuf ((gardez le surplus d'oeuf pr la dorure))
  • 15 g de beurre ramolli
  • Graines de sésame

  • Dans le bol du robot, mettez la farine, la levure, et le sucre. Mélangez avec une cuillère en bois avant de rajouter le sel (le sel tuant la levure si on les met trop en contact)
  • Creusez un puits au milieu puis y verser l’eau, le lait et le demi oeuf battu
  • Commencez à battre avec le robot, jusqu’à ce que la pâte s’amalgame et devienne cohérente. Quand elle commence à former une boule et à se détacher des parois, ajoutez le beurre en plusieurs fois, en veillant à ce qu’il soit totalement incorporé avant d’en rajouter un bout.
  • Continuez à battre une dizaine de minute jusqu’à ce que la pâte soit souple et élastique, et plus collante (si besoin, rajoutez de l’eau ou de la farine)
  • Mettre la boule dans un saladier huilé, puis le couvrir avec du film alimentaire et attendre 1h30 que la pâte double de volume

Façonnage

  • Lorsque la pâte à doublé de volume, dégazez la. Si besoin, ajoutez un peu de farine sur le dessus pour qu’elle ne colle pas à vos mains.
  • Prélevez des morceaux de 20g de pâte et formez des boules les plus régulières possible entre vos paumes. Moi je prends mes 20g, je les aplatis, je replie les bords vers le bas (comme si j’entourais ma pâte autour d’un raisin) puis je la fais rouler entre mes paumes
  • Déposez les boules obtenues sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (en les espaçant pour qu’elles puisses gonfler sans se coller
  • Aplatissez les légèrement (pour que les buns ne soient pas plus hauts que larges)
  • Recouvrir les buns d’un torchon propre ou d’un papier film huilé environ trente minutes (jusqu’à ce qu’ils soient gonflés et que l’empreinte d’un doigt enfoncé délicatement dans la pâte remonte doucement)
  • Un petit peu avant que la pâte soit prête, préchauffez votre four à 180 °C
  • Une fois que les buns ont atteint l’aspect voulu, les dorer avec le reste d’oeuf dilué dans un chouia de lait, et les parsemer de graines de sésame
  • Enfournez une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’ils soient bien gonflés et dorés. Si vous tapez le dessous du bun, cela doit sonner creux
  • Laissez les refroidir avant de les découper

Enregistrer




Brioche aux pralines roses

En 2017 (et en 2016 :$ ) l’une de mes résolutions était de boulanger plus souvent. Après avoir respecté les recettes de saison avec la galette des rois, me voici donc prête à tenir une deuxième résolution avec cette brioche aux pralines :D

Ma super copine Gabie du blog Q-e-zine a eu la gentillesse de nous préparer un goûter de rois quand nous sommes allés lui rendre visite, avec une couronne aux pralines. Je l’ai trouvée super moelleuse, et moi qui avais un a priori sur les pralines, j’ai adoré !

Brioche aux pralines roses - Rappelle toi des mets

J’ai repris quasi exactement la même recette, divisant simplement les quantités par deux (ça nous a fait déjà pas mal!), diminuant la fleur d’oranger car j’ai peur de son goût prononcé, et ajoutant plus de pralines car c’est trop bon ;). Chéri en aurait voulu encore plus, mais je n’aime pas le visuel des brioches pleines de colorants.

Brioche aux pralines roses - Rappelle toi des mets

Bon, la texture est plus proche d’un pain au lait que d’une brioche (il n’y a pas assez de beurre pour ça ;) ). Mais ça ne nous a pas empêché de tout manger avec plaisir !

Par contre, le lendemain les brioches aux pralines avait séché :( Vous arrivez vous à ce que vos viennoiseries maison tiennent longtemps ? Je vous conseille également de mettre toutes les pralines dans la pâte plutôt que d’en parsemer une partie pour la déco. Sinon ça glisse et donc on en a moins par bouchée ;)

Brioche aux pralines roses - Rappelle toi des mets

Brioche aux pralines (divisable en 7-8 briochettes)

Pour le tangzhong:

  • 25 g de farine
  • 60 ml d’eau
  • 60 ml de lait

pour la suite :

  • 270 g de farine de blé
  • 45 g de sucre en poudre
  • 4 g de sel fin
  • 5 g de lait écrémé en poudre
  • ½ sachet de levure boulangerie sèche
  • 1,5 œufs
  • 25 g de lait
  • 50 g de beurre ramolli
  • 90 g de tangzhong
  • 10 ml d’eau de fleur d’oranger
  • 90 g de pralines roses entières

Tout d’abord, préparez le tangzhong

  • Disposez la farine tamisée dans une casserole, puis diluez la progressivement dans l’eau puis le lait. Il ne faut pas de grumeaux
  • Faites chauffer doucement jusqu’à 65°C, tout en remuant
  • Lorsque la température est atteinte, sortez du feu, couvrez au contact avec un film alimentaire et laissez tiédir jusqu’à avoir un tangzhong à température ambiante

Après

  • Disposez dans un petit bol votre levure boulangère avec les 25g de lait tiède (pas trop chaud, sinon cela peut tuer la levure). Patientez 15 minutes puis délayez
  • Dans le bol de votre robot, mélangez la farine tamisée, le sucre, le sel et le lait écrémé en poudre
  • Ajoutez alors le « levain », l’eau de fleur d’oranger, un œuf entier + ½ œuf préalablement battu dans un verre, ainsi que les 90 g de tangzhong
  • Pétrissez pendant 3-4 minutes puis ajoutez progressivement le beurre mou coupé en dés
  • Continuez de pétrir jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène et se détache des parois. Cela peut prendre une quinzaine de minutes. Si vraiment elle est trop collante, ajoutez un tout petit peu de farine
  • Formez une boule avec votre pâte, couvrez le saladier d’un torchon et laissez la reposer 1 à 2h, jusqu’à ce qu’elle double de volume
Après qu’elle a doublé de volume
  • Dégazez la pâte puis ajoutez y les pralines réduites en morceaux grossiers
  • Divisez votre pâte en tronçons de même poids, puis formez des boules régulières que vous disposerez au fur et à mesure sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé

Brioche aux pralines roses - Rappelle toi des mets

  • Laissez à nouveau gonfler ½ h environ les boules recouvertes d’un torchon propre. Il faut que votre doigt doucement enfoncé dans la pâte laisse une empreinte qui revienne à sa place toute seule.
  • Lorsque le temps de repos est quasi fini, préchauffez votre four
  • Incisez vos brioches en croix (un coup de ciseau puis un deuxième perpendiculairement) puis dorez les avec l’oeuf restant mélangé à un peu de lait. Parsemez de quelques pralines concassées

Brioche aux pralines roses - Rappelle toi des mets

  • Enfournez pour environ 20-25 minutes. Si la surface dore trop vite, recouvrez les d’une feuille d’aluminium
  • Laissez tiédir puis…Dégustez votre brioche à la praline !

Brioche aux pralines roses - Rappelle toi des mets

Enregistrer




Galette des rois maison

Hello ! Aujourd’hui je vous publie l’histoire de ma première fois… en terme de galette des rois je veux dire ;) . Et c’est une histoire pleine de leçons. Ou comment quelqu’un qu’on estime « doué en cuisine » peut foirer complètement une recette… Mais également comment, avec un peu d’obstination, on peut super bien rattraper le coup :)

Pour tenir mes résolutions culinaires 2017, je voulais attaquer une recette à la fois technique et qui fait peur (la pâte feuilletée) et une recette de saison (la galette des rois).

Alors j’ai lu des conseils ici, puis j’ai décidé de suivre une recette de frangipane . Je suis bien tous les conseils, je dispose ma frangipane, mais elle est un peu trop liquide et j’en ai beaucoup trop. Je sais qu’il faut laisser au moins 2 cm de marge entre la garniture et le bord de la pâte, mais la frangipane ne tient pas bien en place :/

J’essaye malgré tout de souder les bords, un peu de garniture s’échappe, zut. Tant pis, je finis la recette, puis j’enfourne avec un mélange de peur et d’excitation. Je dis à chéri que j’espère que ça va réussir, mais au fond de moi je suis super optimiste.

Au bout de 10 minutes je jette quand même un coup d’oeil, trop pressée de voir mon feuilletage se développer. Et là catastrophe, toute la garniture s’est échappée et le cercle de pâte du dessus s’est foutu la malle.

Je suis vraiment dégoûtée, sidérée, ma galette des rois maison que j’ai promise à tout le monde… :'(

C’est dommage, le cercle de pâte du dessous n’est pas trop moche pourtant, il avait même commencé à feuilleter. Alors je prends la décision de ne pas tout refaire. Je récupère ma frangipane, que j’épaissis avec de la poudre d’amande et que je remets au frais. Ensuite, je nettoie bien le cercle du dessous (gros pari que de réutiliser une pâte déjà un peu cuite), et je décongèle seulement un pâton pour refaire le cercle du dessus.

Cette fois ci ma frangipane est plus épaisse, je laisse 3 cm de marge (carrément) entre elle et le bord. Je soude les bords des pâtes avec les doigts puis en appuyant avec les dents d’une fourchette, c’est moche mais tant pis.

Finalement je renfourne, je m’assois devant le four, et j’attends. Et vous savez quoi ?? Ça marche !!!

Avec la pâte du dessous précuite et raclée, la frangipane précuite et épaissie au pifomètre, et enfin les bords super moches « soudés » à la fourchette : ça MARCHE !!!

Ça marche et même mieux que ça, c’est magnifique. En effet, les bords moches ne se voient plus, ils ont feuilleté à souhait. On ne croirait jamais que j’ai failli foirer cette galette, à part une légère différence de coloration entre la pâte du dessous et du dessus.

Je suis donc bien placée pour vous faire un article sur ce qu’il faut faire et ne surtout pas faire pour réussir votre galette ;) . Et pour vous dire qu’en cuisine , presque tout est rattrapable, alors il ne faut jamais baisser les bras :)

Voilà enfin la recette revue et corrigée de la galette des rois :) (inspirée de Il était une fois la pâtisserie)

Premièrement, les astuces (j’ai aussi trouvé cet article très bien fait)

  • Travaillez votre pâte feuilletée bien froide.
  • Dans l’idéal, après avoir garni et doré votre galette une première fois, laissez la  reposer au frigo 12 heures avant de la dorer une deuxième fois, de faire les motifs et de l’enfourner.
  • Faites une frangipane épaisse et n’essayez pas de trop charger votre galette (sinon la galette fuit, croyez moi j’ai essayé deux fois et deux fois ça n’a pas marché ;) )
  • Il faut VRAIMENT laisser 2 à 3 cm entre la garniture et le bord de votre pâte!
  • Percez le couvercle de la galette de 4-5 trous (dans les dessins de la galette pour que ça ne se voie pas) pour que la vapeur produite lors de la cuisson puisse s’échapper sans décoller les bords
  • Soudez vos bords avec les dents d’une fourchette ou le coté non tranchant d’un couteau. C’est moche avant cuisson, mais ça disparaît après :)

Galette des rois maison - Rappelle toi des mets

Et maintenant, place à la recette en elle même de la galette des rois

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée (maison si possible, pour moi un à 27 cm et un à 26)

Pour la crème pâtissière

  • 15 cl de lait entier
  • 1 gousse de vanille
  • 2 jaunes d'œuf
  • 25 g de sucre en poudre
  • 15 g de fécule de maïs
  • 5 g de farine

Pour la crème d'amande

  • Pour la crème d'amande
  • 2 œufs
  • 125 g de poudre d'amande
  • 100 g de sucre en poudre
  • 100 g de beurre pommade
  • 1 cuillère à soupe de rhum

Pour la finition

  • 1 jaunes d'oeuf + un peu de lait

Préparez la crème pâtissière

  • Faites d’abord bouillir votre lait avec les grains d’une gousse de vanille
  • Pendant ce temps, dans un saladier, fouettez les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse
  • Ajoutez ensuite la farine et la maizena, mélangez à nouveau.
  • Une fois le lait à ébullition , versez le dans le saladier tout en remuant (si vous avez assez de mains ;) )
  • Remettez ensuite le mélange sur feu doux et ne cessez pas de remuez jusqu’à ce que le mélange épaississe. Il faut que la crème pâtissière soit vraiment bien prise
  • Retirez du feu, filmez au contact, et laissez refroidir

Préparez la crème d’amandes

  • Mélangez le beurre pommade et le sucre pour avoir une sorte de crème
  • Ajoutez ensuite les œufs un à un, mélangez à chaque fois
  • Puis versez la poudre d’amandes et mélangez une dernière fois pour avoir une crème homogène
  • Une fois la crème pâtissière bien refroidie, ajoutez la à la crème d’amandes avec une cuillère de rhum

Montage

  • Sortez votre premier rouleau de pâte (le plus petit si vous les avez faits maison) puis étalez le sur votre plan de travail
  • A l’aide d’une poche à douille munie d’une douille ronde (ou sinon une simple cuillère à soupe), disposez votre frangipane du centre vers l’extérieur en laissant 2 voire 3 cm de bord libre (sans garniture)
  • Disposez ensuite votre fève
  • A l’aide d’un pinceau, badigeonnez les bords libres d’un peu d’eau (en essayant de ne pas toucher la tranche, c’est à dire laissez 0,5 cm de pâte sans eau si possible)
  • Recouvrez le tout avec votre deuxième rouleau de pâte, soudez les bords en appuyant au plus près de la garniture
  • Avec les dents d’une fourchette, appuyez sur les bords pour les souder encore plus.
  • Entreposez la galette au frigo pour plusieurs heures

Cuisson

  • Badigeonnez le dessus de votre galette du mélange jaune d’oeuf + lait une première fois (en évitant encore une fois la tranche) puis entreposez votre galette au réfrigérateur le temps que le four préchauffe
  • Préchauffez votre four à 210°C
  • Sortez la galette du frigo. Badigeonnez à nouveau de jaune d’oeuf, dessinez avec le bord non tranchant d’un bon couteau vos motifs, et percez quelques trous avec la pointe du couteau
  • Enfournez et baissez de suite la température du four à 170°C
  • Laissez cuire 45-50 minutes. Attention, la pâte est souvent dorée bien avant d’être assez cuite. Si elle dore trop vite, recouvrez la simplement d’une feuille d’alu et poursuivez la cuisson.
  • Sortez du four, laissez refroidir et …Dégustez !! :D

Enregistrer